La méthode Carenco sur tous les terrains de Saint Martin

gouvernement saint-martin
©Guadeloupe
Il n'y aura guère eu d'endroits où il ne sera pas passé durant sa visite à Saint Martin. Guère de sujets non plus qu'il n'aura pas abordé. Jean-François Carenco voulait prouver aux Saint Martinois qu'il évaluerait toutes leurs difficultés et apprécierait avec eux toutes les solutions possibles. Un défi qu'il s'est efforcé de relever à chaque instant de sa visite.

C'est à Sandy Ground que le ministre délégué aux Outre-mer a commencé sa journée. Un quartier aux multiples difficultés, aux accents souvent socio-économiques mais surtout, avec une population souvent déçue et qu'il fallait à tout prix rassurer et convaincre.

Et il est vrai que l'évolution d'un tel quartier ne peut se dessiner sans l'implication financière de l'Etat. Et cependant, pour Jean-François Carenco, outre les constats sans cesse faits, il fallait aussi encourager les efforts déjà mis en œuvre par la population et la collectivité territoriale.

Et après Sandy Ground, le ministre délégué a présidé une réunion sur le logement à la préfecture à la demande du président de la Collectivité territoriale. Louis Mussington souhaitait en effet que l'Etat intervienne pour solliciter la participation d'Action Logement sur le territoire. Une convention doit désormais formaliser les engagements conjoints de l'Etat, la collectivité, la SEMSAMAR et Action Logement.