Accident de snorkeling : déjà 8 jours de recherche d'un touriste de 67 ans

disparition terre de haut
Brigade nautique de la brigade de gendarmerie de Terre-de-Haut - Les Saintes
Brigade nautique de la gendarmerie de Terre-de-Haut - Les Saintes. ©Gendarmerie Nationale
Cela fait 8 jours que les forces de gendarmerie recherchent un touriste de 67 ans, parti pour pratiquer de la plongée en masque et tuba, le jeudi 6 janvier, sur la plage de Crawen, à Terre-de-Haut. Jusqu'ici, les patrouilles en mer et à terre n'ont pas permis de le retrouver.

Malgré les recherches quotidiennement menées, depuis 8 jours, Alain reste introuvable.

Ce touriste de 67 ans, plutôt sportif, est parti seul faire du snorkeling (de la plongée avec masque et tuba), au large de la plage de Crawen, à Terre-de-Haut, dans l'archipel des Saintes, le jeudi 6 janvier 2022, vers 10h30. Depuis, nul ne l'a vu.
Les recherches ont débuté dès l'alerte lancée par l'épouse de cet homme, soit 2 heures et demi après son départ... en vain, jusqu'ici.

La gendarmerie a lancé un appel à témoins, pour "disparition inquiétante" :

Appel à témoin


Les recherches se poursuivent

La brigade de gendarmerie de Terre-de-Haut, en charge de l'enquête, n'a pas abandonné les recherches. Ses hommes sont tous les jours mobilisés, tout autour des îles des Saintes ; ils font des patrouilles à pied et en mer.
Hier, jeudi 13 janvier, les militaires de l'île ont eu le renfort de la brigade nautique de Pointe-à-Pitre.
Il y a eu aussi des survols d'hélicoptère, sur la zone de recherche, qui couvre les zones maritimes de Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, le canal de la Dominique et le canal entre les Saintes et la Basse-Terre.

Pas de doute quant aux causes de sa disparition

A la gendarmerie, on ne veut pas tomber dans le pessimisme, même si les militaires savent bien qu'il est possible de ne jamais retrouver le pauvre homme ; ce cas de figure s'est déjà produit, antérieurement, suite à des accidents de snorkeling ou de plongée en apnée.

Un Capitaine de la compagnie de Saint-Claude dit n'avoir pas de doute quant aux raisons de cette disparition ; l'hypothèse la plus probable, selon lui, est que le sexagénaire a été victime d'un malaise durant son exploration sous-marine.
"Rien ne laisse supposer que la victime aurait pu monter un stratagème, pour disparaître", nous a-t-il annoncé.

Alain est un homme marié et père de deux enfants. Une famille qui espère le retrouver.