Les salariés d'Air Antilles et Air Caraïbes dénoncent le danger économique qui menace l'avenir de leurs compagnies.

transports
Thierry Bonnardel
Thierry Bonnardel
Après un arrêt total de l’activité, les salariés des compagnies aériennes Air Antilles et Air Caraïbes demandent une reprise du travail. Ils constatent que leurs compagnies sont les oubliées des mesures gouvernementales d’accompagnement à la reprise.
Après deux mois d’arrêt, la situation économique semble critique pour les compagnies aériennes Air Caraïbe et Air Antilles.
Une situation qui provoque l’inquiétude et la colère des salariés qui espèrent une reprise rapide de l’activité.
Franck René est délégué syndical SNPNAC à Air Caraïbes

Franck René délégué syndical SNPNAC à Air Caraïbes

Franck René délégué syndical SNPNAC à Air Caraïbes
Franck René

Reprendre les dessertes et éviter une situation de monopole, voilà donc ce à quoi aspirent les salariés de ces deux compagnies. Selon eux, la compagnie nationale Air France serait un peu trop favorisée.
Thierry Bonnardel est représentant des pilotes et des salariés à Air Antilles.

Thierry Bonnardel représentant des pilotes et des salariés à Air Antilles

Là encore, ce sont des milliers d’emplois qui sont en jeu et la desserte de la zone Caraïbe, essentielle pour notre région, paraît compromise.
Aussi ces salariés en appellent aux autorités pour entreprendre le sauvetage de leurs entreprises.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live