Des salariés de l'Etat en attente de paiement, 4 mois après les européennes

préfecture
Mise sous pli des documents électoraux
Depuis 4 mois, certains contractuels de la préfecture chargés de la mise sous plis, lors des dernières élections européennes attendent de recevoir leur salaire. Mais depuis mai dernier, la préfecture leur demande de patienter. Cette fois, elle leur promet un paiement en octobre prochain.
Selon les saisonniers en question, ces retards de règlements par la préfecture seraient fréquents. En 2018, pour une élection réalisée en janvier, certains n’auraient été payés qu’en décembre de cette même année-là. Une situation qui met les contractuels dans une position délicate, certains d’entre eux faisaient partie d’équipes de nuit, avec des horaires tardifs demandant de l’organisation.

L'une des contractuels

De son côté la préfecture reconnaît les inconvénients liés à ces retards, dont elle est responsable pour certains. Mais elle affirme également que de nombreux dossiers étaient incomplets, malgré une organisation en amont pour éviter cette situation.
De quoi compliquer la tâche des différents services par lesquels ils doivent passer.
Virginie KLES, sous-préfète, secrétaire générale de la préfecture

Virginie KLES, sous-préfète, secrétaire générale de la préfecture

Les Outre-mer en continu
Accéder au live