Sécurité routière : campagne choc pour les deux-roues

sécurité
campagne sécurité routière
©Jean-Marie Mavounzy
La sécurité routière reste une priorité en Guadeloupe. Une nouvelle campagne commence cette semaine avec un accent sur les usagers vulnérables que sont les deux roues. Des outils mobiles de prévention sont utilisés pour que la campagne soit largement partagée.

"En Guadeloupe, la route ça se partage", c'est le nouveau slogan de la nouvelle campagne mobile de la sécurité routière. Une campagne qui tient à accentuer les mesures de prévention dès ce premier mois de l'année en axant ses actions afin de réduire l'accidentalité des deux-roues.

Et pour cela, c'est une action choc qui s'est mise en place. Dès ce vendredi 28 janvier, les automobilistes pourront croiser sur la route un camion-plateau transportant une moto encastrée dans le pare-brise d'une voiture.

Moto encastrée sécurité routière
©Jean-Marie Mavounzy

Une campagne qui durera un mois pendant laquelle le camion-plateau va se déplacer plusieurs fois par semaine et sensibiliser plusieurs communes de la Guadeloupe.

Dina Latchoumaya, coordinatrice départementale de la sécurité routière

©Guadeloupe

Pour rappel, 65 personnes sont décédées en 2021. Deux tués sur trois est un usager en deux-roues ou à pied. Et au total, vingt usagers en deux-roues sont décédés pour des causes diverses.

Pour pallier cette fatalité, il faudrait selon Alex Vindex, président de l'association Moto Racing Team, perfectionner la formation des motards.

Alex Vindex, président de l'association Moto Racing Team

©Guadeloupe

De nouveaux contrôles seront également mis en place par les forces de l'ordre.

Chef d'escadron Hung Trandac, commandant de l'escadron départemental de sécurité routière de Guadeloupe

©Guadeloupe

C'est le seul moyen aujourd'hui de neutraliser des gens dangereux sur la route par le biais de la répression.

Chef d'escadron Hung Trandac, commandant de l'escadron départemental de sécurité routière de Guadeloupe

 

Une autre campagne avait été réalisée en 2020 avec un camion porte-fauteuils roulants pour rappeler que certaines fois, pire que la mort, il y a le handicap.