Sécurité Routière : place aux contributions citoyennes

sécurité
Clôture des Assises de la Sécurité Routière en Guadeloupe
Séances de clôture des Assises de la Sécurité Routière en Guadeloupe ©O. Duflo
Depuis le 17 mars, la préfecture de Guadeloupe organise les assises régionales de la sécurité routière. Sept tables rondes, autour de plusieurs thématiques concernant cette problématique ont été organisées afin de donner la paroles aux citoyens. La restitution de ces travaux, où idées et propositions nouvelles devraient permettre de réduire le nombre d'accidents sur la route.

Jour de restitution des ateliers de la Sécurité routière ce vendredi après-midi au complexe Cinestar des Abymes. Un parcours qui avait débuté en mars dernier lors du lancement des Assises de la Sécurité routière.
Par la suite, sept ateliers se sont tenus sur les problématiques de la santé et le handicap, des risques routiers professionnels, ainsi que de la problématique des deux-roues et des activités sportives, des contrôles des forces de l’ordre, de la formation, de l’éducation, des infrastructures et enfin des alternatives à la voiture. Une restitution à laquelle le tout public avait été conviée.

Oeuvre Jérôme jean-Charles casques Sécurité routière
©Rémi Defrance

"Trop bête de mourir sur la route", c'est le thème de ces discussions sur une problématique cruciale de la Guadeloupe. Selon les derniers chiffres, l’Archipel enregistre 16 morts depuis le début de l’année.

L'étape de ce vendredi aura donc permis aux uns et aux autres de constater la volonté que ces Assises ont fait naître en Guadeloupe, à voir la forte affluence dans certains ateliers au cours des Assises.

Exercice de sensibilisation à la Sécurité Routière
. ©L. Gaydu

Des ateliers dont les suggestions ou conclusions vont permettre d'élaborer les priorités de la Sécurité Routière en Guadeloupe. Elles seront déterminées et publiées au cours des semaines à venir.

©Guadeloupe