guadeloupe
info locale

Une semaine avec les "Maché palé" d'Alex Robin

vie locale
Maché palé semaine 12
©O. Duflo
Aventure, mer, patrimoine et disparition ont rythmé la semaine du maché palé. Avec un brin de poésie et de musique, "Le fleuri Noël" sur les notes du Chevalier Saint Georges

L’enfer vert de « zinzin le reporter »

La semaine commence par l’enfer vert du journaliste spécialiste des trails Denis Clerc, plus connu dans le milieu sous le pseudonyme de « zinzin le reporter.» Il a vécu de l’intérieur le trail du nord Basse terre. Une découverte surprenante à travers la forêt qui fait l’objet d’un film à voir sur son blog. Aventure qu’il a aussi partagée avec nos téléspectateurs.
©guadeloupe
 

La découverte du grand cul sac

Pendant la haute saison touristique, l’activité tourne à plein régime. Les départs se multiplient du port de Sainte Rose. A chacun son espace et sa formule. Stéphane, le capitaine, est heureux de faire découvrir le grand V aux touristes qu’il embarque. Tous les jours, il propose un programme sur la journée autour des merveilles de cet espace maritime de toute beauté.
©guadeloupe
 

Le chevalier de Baillif.

Le chevalier De Saint Georges était un être exceptionnel. Né d’un grand propriétaire terrien installé dans les hauteurs de Baillif, de son prénom, Joseph, il est le fruit d’un amour à l’époque interdit entre le maitre et l’une des esclaves de l’habitation. Une enfance extraordinaire sur la plantation, et un départ vers l’hexagone où il connaitra l’excellence à  plusieurs niveaux. Cavalier, escrimeur, musicien et chef d’orchestre. Il vit encore à travers son art, d’où le festival Saint Georges qui vient de se terminer en Guadeloupe, sa terre natale.
©guadeloupe
 

L’oiseau a retrouvé son nid.

On l’avait presqu’oubliée. Les jeunes générations ignoraient son existence. Elle est partie comme elle a vécu durant ces longues dernières années, loin de ses terres. Florette Morand, La fille des savanes, auteure de « mon cœur est un oiseau des iles", "biguines", ou "feu de brousse" est décédée en février 2019 en Italie, son pays d’adoption.  
Extrait de : « chanson pour ma savane ».
« Ma savane, ma savane,
Tu ne sais plus mon visage !
Tu désapprends ma jeunesse
Tressant tes parfums sauvages ».
Nous sommes retournés dans sa savane de naissance, à Bosseredon Moren à l'Eau, devant sa maison envahie par la végétation. Evocation.
©guadeloupe
 

Le Trésor des Taïnos

L’art Taïno, un trésor présenté dans la salle d’exposition du mémorial ACTe à Pointe à Pitre. Un peuple, une histoire et l’imaginaire Taïno pour revivre l’existence et l’exceptionnelle richesse de ce patrimoine culturel. Pour monter ce travail, la Guadeloupe s’est associée avec le centre culturel et la fondation Edouardo Léon Jiménes de la République Dominicaine. Une collaboration pour le savoir.    
 
©guadeloupe

 
Publicité