Un service public de la mobilité en Guadeloupe

transports
C'est en tout cas l'idée défendue hier par la sénatrice Victoire Jasmin alors qu'elle interpellait le gouvernement sur le double enclavement des îliens, particulièrement ceux de la Désirade qui ont été privés de navette durant plusieurs jours après la panne de la navette régulière. Pour la sénatrice guadeloupéenne, cette préoccupation doit dépasser le simple niveau communal ou départemental pour relever d'un service public reconnu.
©guadeloupe