SIAEAG : Réunion de la dernière chance

social
Préfecture de la Guadeloupe
La réunion prévue ce matin en préfecture va-t-elle déboucher sur la fin du conflit au SIAEAG ? C’est en tout cas l’objectif de cette rencontre à la Préfecture, initiée par le représentant de l’Etat, et les présidents de la Région et du Département.
 Depuis le début de la grève déclenchée le 30 mai, deux longues séances de négociations se sont tenues la semaine dernière (mercredi et samedi), sans permettre un accord entre l’intersyndicale et la présidence du Syndicat intercommunal d’alimentation en eau et d’assainissement de la Guadeloupe. Mais d’importantes avancées ont été actées sur les revendications des syndicats. Ces derniers réclament le maintien des acquis sociaux (comme la prime de vacances) pour les 120 ex-employés de la Générale des Eaux, devenus agents du SIAEAG depuis le 1er janvier 2015. La question est de savoir quels moyens financiers le SIAEAG (déficitaire) pourra mobiliser pour garantir le maintien de ces droits des salariés. Et puis, à l’ordre du jour également de la réunion de ce mardi, le projet d’un grand Syndicat des eaux, qui regrouperait la plupart des communautés d’agglomération.
En attendant, on parle de service minimuM. Mais quelle est la réalité sur le terrain ? Quels sont les opérations menées pour rétablir la distribution d'eau ?
VOIR :
©guadeloupe
Le rétablissement progressif de l’alimentation se poursuit, selon la cellule de crise de la préfecture. La Désirade est de nouveau alimentée, de même que l’ensemble de la commune du Gosier. A Sainte-Anne, Saint-François, Petit-Bourg et Goyave, les secteurs situés sur les points hauts souffrent encore. Il a été demandé aux agents du SIAEAG assurant le service minimum de concentrer leurs efforts en priorité sur ces foyers. Notez que les écoles de Sainte-Anne rouvrent leurs portes ce matin.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live