Une tonne de lambis surgelés saisie la semaine dernière dans la partie française de l’île de Saint Martin.

justice
Le service mixte de police de l’environnement, une unité spécifique à l’outre-mer, a relevé plusieurs infractions délictuelles à la convention de Washington à l’encontre de trois importateurs saint martinois de produits de la mer.  Les lambis ont été détruits au large de l’Anse Marcel. S’agissant d’une première infraction, les contrevenants encourent une amende pénale au prorata du volume importé.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live