Tour cycliste de Marie-Galante : Grégory Errin, du VCG, premier maillot jaune de la compétition

cyclisme
Victoire de G. Errin
©E. M. Golabkan
Au terme d'une longue échappée, Grégory Errin du V.C.G. s'est imposé devant le Martiniquais Jocelyn Lemperrière, de Fewoss et Olivier Curier, de l'Excelsior. 
Le coup d'envoi de la première étape de cette 40ème édition du tour cycliste de Marie-Galante a été à la hauteur de l'événement. 

123 coureurs au départ

Dès 15 heures, les 123 coureurs du peloton se sont élancés à l'assaut de l'étape, peut-être, la plus difficile de la compétition...
Au menu, les sommets de Piton, Moringlane, Vigo, Cocotiers... Rien que ça ! Deux cols de catégorie 3 et deux de catégorie 1. 
112 kilomètres à parcourir entre Saint-Louis et Saint-Louis. 

L'ascension de Piton fait des dégâts

Les premiers kilomètres de cette étape sont marqués par deux chutes, heureusement, sans gravité. Dans l'ascension de Piton, première difficulté du jour, un groupe de 8 prend la poudre d'escampette. Parmi les 8, quatre coureurs du V.C.G., Grégory Errin, Nicolas Dumont, Grégory Blondin et Edison Javier Diaz Chitan. Ludovic Turpin, lui, n'a pas pu se joindre au groupe de tête. Olivier Curier, de l'Excelsior, Jocelyn Lemperrière de l'entente Fewoss/Crédit Mutuel, Daniel Bernal du R.D.A. et Vincent Graczyk, de la Défense complètent le groupe.  
Un groupe qui va posséder jusqu'à 52" d'avance sur le peloton.

Vigo, juge de paix

Quelques kilomètres plus loin, dans l'ascension de Vigo, principale difficulté de la journée, le groupe perd un element, Nicolas Dumont coince... Il se fait reprendre par le groupe de Turpin. 


L'échappée ira jusquau bout et il faudra un sprint pour départager les 7 coureurs. Olivier Curier lance le sprint à une centaine de mètres de la ligne d'arrivée... Mais le plus costaud sera finalement Grégory Errin. Il devient le premier maillot jaune de cette 40ème édition. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live