#Tour1ere : la 3e étape pour Polychronis Tzortzakis à Capesterre Belle-Eau

cyclisme
Polychronis Tzortzakis, vainqueur étape 3
©Jean-Marie Firpion
Polychronis Tzortzakis, sociétaire du Kuwait pro cycling team remporte la troisième étape du Tour cycliste de Guadeloupe entre Deshaies et Capesterre Belle-Eau, ce lundi 25 octobre. Stéfan Bennet ravit à son coéquipier de Mickaël Guichard de la team Pro Immo le maillot jaune.

Après l'étape meurtrière d'hier, et l'arrivée dans la montée de Caféière, à Deshaies, les coureurs avaient sûrement envie d'une étape calme. Il n'en a rien été... Au final, c'est Polychronis Tzortzakis du Kuwait pro cycling team qui s'impose à Capesterre Belle-Eau. Le maillot jaune, lui, change à nouveau d'épaules, mais reste dans la même équipe. 

Il y avait à nouveau un soleil éclatant, au départ de cette 3e étape, ce matin. Au plus grand désespoir de quelques coureurs du peloton qui espéraient voir le temps se rafraîchir. 
Les organismes ont été mis à rude épreuve, hier, mais très vite, certains ont voulu montrer qu'ils avaient encore du jus. Dans les premiers kilomètres, Baptiste Vadic de la Vendée U, Clément Jolibert du team Pro Immo et José Alarcon de l'USL quittent le peloton. En tête au passage à Sainte-Rose, les trois hommes sont rejoints par 4 nouveaux compagnons d'échappée. C'est à ce moment que le peloton se réveille et ramène tout ce petit monde, à La Boucan. 

Près du Vélodrome, à Baie-Mahault, deux coureurs tentent crânement leur chance. Adrien Urcel de l'USCG et Damien Maroni Chevalier de l'UVMG sortent du peloton. Echappée de courte durée. Ils finissent par lever le pied et se font avaler par le peloton peu avant le pont de la Gabarre.

La caravane roule vite, fait un tour dans les terres abymiennes. C'est le moment choisi par Baddredin Wais de l'équipe Kuwait pro cycling team pour fausser compagnie au peloton, Meving Gène, dans sa roue. Entre les Abymes et Sainte-Anne se dresse la principale difficulté de la journée, la montée de Masselas.

Si Wais passe plutôt bien, Gène se fait décrocher, mais le jeune coureur du CSCA résiste tant bien que mal. D'autant plus que tous les prétendants au maillot de meilleur grimpeur présents à l'arrière, tractent le peloton, pour décrocher quelques points. 

L'échappée de Wais et Gène se termine à Fouché. Non loin, au cimetière de la commune, ils sont 6 à sortir : Rivas, Clavier, Géran, Schermann, Corvaisier et Largitte. Une tentative rapidement avortée... Déjà, le peloton arrive dans la montée de Petit-Havre. 

Peu avant la Riviera, au Gosier, nouvelle sortie de Maroni Chevalier. L'homme n'est pas dangereux au classement général. Il occupe la 68e place. Malgré toute sa bonne volonté, le peloton revient, encore une fois. 

Retour sur le territoire de la ville des Abymes, à Chauvel, où tout se bouscule à nouveau... 3 coureurs prennent la poudre d'escampette, suivis par un petit groupe de contre. Anzola, 10e au classement général, Bennett, 3e (au général), porteur du maillot bleu, Lutin, Lautone, Richard, Braz Afonso, Corvaisier, Peschges et Rivas Molina partent ensemble. Mais l'échappée n'est pas assurée, le groupe ne s'entend pas, certains refusant de rouler et de prendre des relais. 

A la Jaille, à Baie-Mahault, Tzortzakis se joint à la fête. Peschges décide de la quitter... Il prend la tête de course. 

Après le pont de Bréfort au Lamentin, l'Allemand, du team Embrace the world, est toujours en tête. Il a 1 minute d'avance sur un groupe de 10 poursuivants, qui ne roulent pas de concert. Parmi ces hommes, Stéfan Bennett, de Pro Immo, 3e du général à 1'43 du maillot jaune, son coéquipier. Il est à ce moment virtuel maillot jaune. Le peloton est à 3'30. 

Peschges, physiquement éprouvé, continue sa route, jusqu'à Baie-Mahault, non loin de la station de Guadeloupe La 1ère. 

A nouveau 12, le groupe de tête creuse l'écart avec le peloton qui accuse un retard de 6'15, à l'entrée de Goyave. Le peloton décide de réagir, la Team Inteja en poisson pilote... Mais déjà, la fin de course approche... Les hommes de tête s'observent. Anzola place une mine, mais tout le monde veille au grain...

Et alors qu'il s'était fait oublier, Polychronis Tzortzakis sort à 2 kilomètres de l'arrivée. L'attaque est parfaite... Il ne se retourne pas et fonce vers la ligne d'arrivée qu'il coupe en vainqueur. 

Le grec du Kuwait cycling pro team était venu gagner des étapes, il en a désormais une à son actif. Et il l'a déjà annoncé, il fera tout pour que ce ne soit pas la dernière. 

Le Guadeloupéen Larry Lutin de KA PDL prend la 2e place, à 2 secondes, Antonin Corvaisier, de la Vendée U finit 3e.

Le peloton limite la casse et arrive plus de 5 minutes après... Cinq longues minutes qui modifient le classement général. Stefan Bennett, 6e de l'étape endosse le maillot jaune qui se trouvait sur les épaules de son coéquipier Mickaël Guichard. 

Tous les classements à l'issue de la 3e étape