#TourMG1ere : Malick Naranin, la victoire au courage

cyclisme
Victoire Naranin
©Eddy M. Golabkan
Le sociétaire du VCTR s'est imposé sur le 1er tronçon de la 4ème étape, entre Saint-Louis et Capesterre. Malick Naranin s'est montré solide lors du sprint qu'il remporte devant William Bondot, du VCS et Radoslav Konstantinov, de l'UVMG. 
Malick Naranin du VCTR s'impose dans un sprint fou, devant William Bondot et Radoslav Konstantinov. Il remporte le premier tronçon de la 'ème étape. 

Tout le monde tente sa chance


Dès les premiers kilomètres, 4 hommes se portent en tête de course. Marc Faure et Radoslav Konstantinov de l'UVMG, Joachim Bray Grégorio du VCTR et Nicolas Dumont du VCG. Ca roule, vite, à une moyenne de 38 km/h. Ils passent donc en tête au sommet de Latreille. 
Dans ce groupe, Faure est le plus dangereux, car, il est 10ème au classement général avec 1'39 de retard sur le maillot jaune, Mickaël Laurent. 
Les hommes de tête auront maximum une minute d'avance sur le peloton. 

A l'arrière, le VCG prend la direction des opérations, presque comme si le maillot jaune était sur les épaules de Grégory Blondin, 2ème au général, dans le même temps que le premier. 
Un groupe d'une dizaine de coureurs, sort du peloton, mais se fait reprendre. Les Saint-Martinois veillent au grain. 
Un second tente sa chance. Composé, entre autres de Gène, Daupin, Denara, des frères Alidor, Karioua, Maroni, Ragot, Duro, Barolin, Miny, Méving Gène, Ségore, Taranne, il réussit à recoller le groupe de tête, à Wack. 
Ils ont 1'00 d'avance sur le peloton, mais sont repris après Beauséjour. 

La bonne échappée


Au kilomètre 62, à Tacy, un nouveau groupe prend la poudre d'escampette : Konstantinov, Suares, Bondot, Nemorin, Naranin, Faure, Gutierrez, Maroni, Relmy, Rousseau et Errin. 
A Gouverlot, ils ne sont plus que 7, les autres ayant été lâchés. 
Avec une minute d'avance sur le groupe maillot jaune, Gutierrez, comme hier, est virtuel leader du classement général (il à 56" de retard sur Laurent). Mais, le sort s'acharne contre lui, il prend panne, comme lors de la 3ème étape et voit ses rêves de tunique jaune s'envoler. 

Naranin, coureur courageux


Les 6 hommes restants continuent d'avancer. Jusqu'à la ligne d'arrivée. Les compagnons d'échappée se jaugent, s'observent... Et à ce petit jeu, c'est finalement Malick Naranin qui s'en sort le mieux. Il remporte le tronçon, au sprint.

Mickaël Laurent conserve la tête du classement général. Cet après-midi, lors du contre-la-montre individuel, il s'élancera en jaune. 
 

Les classements


Résultats 1er tronçon 4ème étape

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live