guadeloupe
info locale

#TourMG1ere : Victoire avec panache de Kenny Jean-Jacques sur la 2ème étape

cyclisme
Victoire de Kenny Jean-Jacques
©Jérôme Questel
Kenny Jean-Jacques, le coureur du team CCD, s'impose sur la 2ème étape du tour de Marie-Galante, à Capesterre. Il devance Mickaël Laurent, de l'entente Madinina Bikers UCS, qui endosse la tunique de leader. 
Victoire au panache de Kenny Jean-Jacques du team Carène Cycling Développement qui vient offrir au tout jeune club une belle exposition. 

Le maillot jaune vaincu


Très tôt, les costauds Dumont, Miny, Jean-Jacques se portent en tête au sommet de Piton. Le peloton maillot jaune n'est pas très loin... Konstantinov de l'UVMG, habillé de sa tunique de leader, veille à une quarantaine de secondes.
Mais très vite, il perd le fil... Le groupe de tête s'est étoffé vers le 40ème km, avec le retour d'une quinzaine d'éléments, dont Grégory Blondin et Mickaël Laurent, deux hommes dangereux au classement général.
Ce groupe creuse l'écart au fur et à mesure atteignant 3 minutes au 75ème km. Le peloton, lui, tarde à s'organiser. Le maillot jaune est vaincu. Il sait que Laurent est virtuel maillot jaune. Mais ses tentatives de recoller restent vaines. 

Kenny Jean-Jacques, solide


A l'avant, dans la montée de Canada, Dumont tente de quitter le groupe de tête. 3 km plus loin, il se fait reprendre par un groupe de tête, décidé à ne pas laisser partir grand monde. La 1ère montée du morne des Pères ne change pas la physionomie du groupe de tête mené par les Martiniquais.
Le VCG de Grégory Blondin et quelques jeunes tels Phaëton du CSCA, Vinetot de Karukera Assainissement PDL, accompagnés de vieux routiers comme Kwiatkowski, Miny se portent à l'avant. 
Mais, la surprise vient de Kenny Jean-Jacques...
Le coureur du CCD, dans les derniers 800 mètres, fausse compagnie à ses compagnons d'échappée. Il s'impose au sprint à Capesterre, devant le Martiniquais Mickaël Laurent.


Mickaël Laurent, nouveau patron du Tour


Il est celui qui a réalisé la bonne opération du jour... Malgré les 10 secondes qui le sépare de Konstantinov, en début d'étape, Mickaël Laurent arrive à se glisser hors du groupe des hommes forts. Il fait tout le reste de la course avec la tête de course. 
Il termine sur la deuxième marche du podium de la 2ème étape. Et s'empare de la tunique de leader, le maillot jaune étant à près de 5 minutes. 
Mais, dans sa roue, Grégory Blondin, du VCG, qui termine dans le même temps. Le coureur de la formation saint-martinoise et Laurent, sont également dans le même temps au classement général. 
L'étape de demain risque d'être décisive.

Les classements

Etape 2

 

Publicité