publicité

Les tours d'eau continuent pendant les fêtes

En cette période de fin d'année, pas de miracle, pas de cadeaux de Noël pour les usagers de l'eau... Les coupures tournantes vont se poursuivre. Plusieurs communes seront impactées. Parmi elles, Capesterre Belle-Eau, qui sera privée d'eau le jour du réveillon. 

  • Marie-Lyne Plaisir et Paul Labéca
  • Publié le , mis à jour le
Mauvaise nouvelle pour les habitants de Capesterre Belle-Eau... Ils fêteront Noël, sans eau. 
L'annonce a été faite par le SIAEAG, en début de semaine. Mais la commune ne sera pas la seule privée du précieux liquide durant ces fêtes de fin d'année. 

Des cadeaux, mais pas d'eau

Selon l'opérateur, Goyave, le Gosier, Sainte-Anne, Saint-François, La Désirade les Abymes, Terre-de-Bas, Terre-de-Haut, Terre de Haut et Morne-à-l'Eau connaîtront également des tours d'eau, en raison de difficultés d’ordre technique dues à la vétusté des réseaux et aux difficultés de production.
Des problèmes qui durent depuis plusieurs semaines, même plusieurs mois et qui rendent compliqués le quotidien de nombreux Guadeloupéens. 
D'où cette décision du SIAEAG, de réduire la durée et la fréquence des coupures. Elles passent donc de 24 heures à 12 heures. 

Le calendrier ici.

La régie du SIAEAG, La régie Eau d’Excellence et la régie Eau Nord Caraïbes informent donc leurs usagers que les tours d'eau seront mis en place de 18 heures à 6 heures du matin à partir du 18 décembre 2017 et jusqu’au 31 décembre 2017.

A (re) voir le reportage de Marie Lyne Plaisir et Paul Labéca :
Tours d'eau pour les fêtes

 

Sur le même thème

  • eau potable

    Produire de l'eau en terre polluée

    L’impact du chloredéconne sur l’activité économique des entreprises de productions d’eau en bouteille chez. Matouba, Karuline et Capès Dolé sont logées à la même enseigne. A Capes Dolé par exemple, après bien des péripéties judiciaires, il a fallu se donner une nouvelle image

  • eau potable

    Les captages des rivières protégés des pollutions

    Tous les captages, destinés à l’eau du robinet, sont situés en amont des rivières polluées par les pesticides, assure l’ARS. Et des contrôles sont effectués sur l’eau brute et en sortie des usines de traitement

  • eau potable

    Les rivières de Guadeloupe polluées par la chlordécone

    Les pesticides, chlordécone en tête, sont toujours les principaux polluants de nos rivières. Les relevés 2016 de l’Office de l’Eau le confirment. L’Office a aussi détecté dans les crustacés des taux de la molécule jusqu’à 3 000 fois supérieurs à ceux trouvés dans l’eau.

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play