Un grand groupe commercial fournit plus d'un million de masques aux soignants des Antilles, de la Guyane et de la Réunion

coronavirus
Masques
La lutte contre le coronavirus est l'affaire de tous... De nombreuses entreprises et commerçants l'ont compris. A l'instar de couturiers qui fabriquent des masques pour les soignants, le groupe Bernard Hayot fournit 1 350 000 de masques aux soignants antillais, guyanais et réunionnais. 
Face à la pandémie de coronavirus, le manque de matériel médical est criant. Notre département, comme l'Hexagone et d'autres pays à travers le monde a besoin de respirateurs artificiels, pour les patients en réanimation, mais également de masques pour le personnel soignant et la population. 
 

Première livraison dès jeudi

Particuliers, associations se mobilisent depuis le début de l'épidémie, chez nous, en offrant des masques aux infirmiers, médécins et personnel soignant. Des petites, moyennes et grosses entreprises ont aussi fait don de ce précieux sésame aux hôpitaux et établissements de santé. C'est au tour du groupe Hayot de fournir 1 350 000 de masques aux personnels de santé de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane et de la Réunion. 
Les masques, parmi lesquels 450 000 de type FFP2, seront ainsi livrés aux Agences régionales de santé des quatres collectivités, qui les partageront, selon les besoins. 
Ce jeudi 9 avril, une première livraison d'un million de masques, sera effectuée, d'abord dans notre archipel (300 000), en Guyane (150 000) et à la Réunion (600 000). Suivie de la Martinique (300 000), le vendredi 10 avril. 
Les 350 000 restants parviendront aux professionnels de santé, la semaine prochaine.