Un séisme de magnitude 5,3 fait au moins deux morts, dans le Sud-Ouest d'Haïti

océan atlantique
Des Haïtiens fouillent les décombres de l'hôtel "Le Manguier", aux Cayes, après le tremblement de terre survenu le 14 août 2021. 
Des Haïtiens fouillent les décombres de l'hôtel "Le Manguier", aux Cayes, après le tremblement de terre survenu le 14 août 2021.  ©Stanley Louis / AFP
La terre a une nouvelle fois tremblé, hier, à Haïti, plus précisément à 5 kilomètres de "Anse-à-Veau", dans le Sud-Ouest du pays. La protection civile parle, pour le moment de deux morts, suite à la secousse de magnitude 5,3 sur l'échelle de Richter.

Au moins deux personnes ont été tuées, lundi 24 janvier 2022, lors d'un séisme de magnitude 5,3 (sur l'échelle de Richter), qui a secoué le Sud-Ouest d'Haïti, a indiqué à l'Agence France presse (AFP) la direction de la protection civile haïtienne.

Au moins deux morts

A Anse-à-Veau, petite ville côtière à 130 km à l'Ouest de la capitale Port-au-Prince, une femme est décédée après l'effondrement d'un mur.
Dans la commune de Fonds-des-Nègres, 20 km plus au Sud, le deuxième décès a été causé par un glissement de terrain.
L'âge des victimes n'a pas encore été rendu public, par le directeur de la protection civile, Jerry Chandler.  
Les équipes de secours présentes dans les zones affectées font état d'une cinquantaine de blessés. 
Près de 200 maisons ont été détruites et près de 600 autres endommagées, dans les Nippes, selon le premier bilan établi.

Plusieurs secousses fortement ressenties

Enregistré peu après 13h00 (heure locale), le tremblement de terre a été ressenti jusque dans la capitale et a été suivi par une vingtaine de secousses, dont une réplique d'une magnitude 5,1 moins d'une heure après.

Pour rappel, la péninsule Sud-Ouest d'Haïti avait été ravagée, le 14 août dernier, par un puissant tremblement de terre de magnitude 7,2 qui a tué plus de 2200 personnes et causé la destruction de plus de 130.000 maisons.

Par ailleurs, le centre-ville de Port-au-Prince n'a toujours pas été reconstruit, douze ans après le catastrophique séisme du 12 janvier 2010, qui avait entraîné la mort de plus de 200.000 personnes et mis 1,5 million d'habitants à la rue.