guadeloupe
info locale

Une dictée populaire pour ressouder les liens

éducation
Une dictée populaire pour ressouder les liens.
Une dictée populaire pour inciter les parents et le reste de la population à s'intéresser à la scolarité des collégiens. ©Olivier Lancien.
Le collège de Port-Louis dans le nord Grande-Terre, a lancé l'idée d'une dictée populaire en juin prochain. Jeudi 10 mars dernier, la communauté scolaire et les assocaitions participantes ont organisé une conférence de presse pour annoncer cette dictée qui ira au plus profond de la population.
"Une dictée populaire"! L'annonce peut paraître anodine pour certains, hors du temps pour d'autres. Mais derrière ces quelques mots, il s'agit d'un véritable combat de toute une équipe pédagogique. Elle croit aux vertus de l'insertion par l'école. Le collège de Port-Louis organise cette dictée, le 11 juin prochain. Une manifestation qui crée une certaine émulation au sein de l'établissement.

Une dictée populaire pour retisser les liens



L'école qui investit la citée. Le collège va, avec cette manifestation, à la rencontre de la population. Il s'agit de démontrer, comme par le passé, que l'école doit être l'élément central de socialisation, avec un vecteur indispensable: les parents.

Une dictée populaire pour retisser les liens de la cité


"Croire en l'école"... selon les chiffres de l'Insée, l'institut national de la statistique et des études économiques, dans une analyse de 2009, vingt pour cent des guadeloupéens ayant été scolarisés, sont en situation d'illettrisme. Ce n'est pas tout. Près de trois quarts d'entre eux sont sans diplôme à la sortie du cursus scolaire, et 36% sont au chômage.

Une dictée populaire pour resserer les liens de la cité.


Un combat de tous les jours pour une nouvelle équipe pédagogique du collège de Port-Louis. Une ambition, une vocation en faveur des élèves guadeloupéens.
Publicité