« Vakans O Péyi » : visite du grand cul-de-sac marin

vacances
Visite de ma mangrove
©Parc National de la Guadeloupe
En ces temps de pandémie, nombreux sont les Guadeloupéens qui ont choisi de passer leurs vacances au pays. Parmi les innombrables activités et découvertes à faire, dans l'archipel, zoomons aujourd'hui sur la visite de la mangrove.
 
Alors que l'ombre d'une seconde vague de Covid-19 plane comme une épée de Damoclès sur les populations, à travers le Globe, beaucoup ont renoncé à voyager, pour profiter de leurs vacances.
Et, finalement, ce choix ne limite aucunement les Guadeloupéens, tant il y a d'activités et de découvertes à faire, dans l'archipel.
 

La mangrove : sereine, fragile et inoubliable

Parmi les sites à visiter, il y a le très riche grand cul-de-sac marin. Sur le littoral de cette zone, la mangrove est reine. Elle peut être sillonnée en stand up paddle, en kayak ou en bateau, depuis Sainte-Rose, Baie-Mahault, Morne-à-L'eau, ou encore Petit-Canal, communes où plusieurs prestataires proposent leur programme de découverte... repas et rafraichissements compris, pour certains !
La plupart sont tournés vers l'écotourisme et sont aptes à renseignés les visiteurs, sur l'écosystème des lieux.

Le grand cul de sac marin de la Guadeloupe est connu pour être un réservoir de biodiversité, qui abrite coraux, oiseaux, poissons et végétaux de toutes sortes.
Ici et là, des îlets - îlet blanc, îlet Caret ou îlet Fajou - avec, chacun, son charme unique et ses occupants.
 

Reportage

Visité guidée de ce grand cul-de-sac marin, avec Remy SENNEVILLE et Ludovic Gaydu :
©Guadeloupe La 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live