Victoire à Grand-Bourg d'Alexys Brunel qui s'empare du maillot jaune

cyclisme
Victoire d'Alexys Brunel (USL)
Le sociétaire de l'USL s'impose en solitaire sur la 1ère étape. ©Sabine Michel/Guadeloupe La 1ère
Le sociétaire de l'USL remporte la première étape du Tour cycliste de Marie-Galante à Grand-Bourg. Il est désormais le leader du classement général.

Démonstration de force et intelligence de course... Il était attendu sur ce Tour de Marie-Galante, il a été au rendez-vous. Alexys Brunel de l'Uni-sport lamentinois, ancien coureur professionnel, s'est imposé sur la première étape de la compétition, à Grand-Bourg. Au terme de 156 kilomètres de course. 

Il devance Tom Donnenwirth de l'UVMG et Mathieu Pellegrin du CCD/CCSL. 

Une première étape nerveuse

Au départ, ce mercredi 20 juillet, le maillot jaune est porté par le jeune Widjy Relmy, du CSCA. Hier, c'est son équipe qui a réalisé le meilleur temps sur le prologue de 6 km entre Saint-Louis et Grand-Bourg. 

Mais dès le début de la course, les 91 partants ont des fourmis dans les jambes. Les attaques fusent... Peu arrivent à obtenir un bon de sortie. Les hommes forts du peloton veillent au grain. 

La première échappée comprend 13 coureurs, Vinetot et le Martiniquais Eustache de l'entente TMC/CC Etupes, Largitte, Jeanne de l'USR Vélo, Bordée, Phaëton du CSCA, Bonnet de la Guyane avec son coéquipier Saint-Louis, Pellegrin du CCD, Reguero Corral de l'entente ASC Karak VO2C, Miny de la JCA sont sortis vers le Morne Lolo en direction de Faup. Une équipée qui compte jusqu'à 25 secondes d'avance... Ils sont rejoints par 8 autres coureurs parmi lesquels Alexys Brunel de l'USL.

L'échappée prend forme mais l'entente n'est pas au rendez-vous. 
D'autant que les ascensions du Morne des pères, à Capesterre et de Ducos, à Grand-Bourg font des dégâts. 

A l'arrière Eustache, Damien Urcel de l'USCG, Luis Sablon du VCS et Boris Carène du CDD se mobilisent et tractent plusieurs coureurs. 

Une victoire dessinée dans les derniers kilomètres

Sur les 50 derniers kilomètres, ils ne sont plus que 7 en tête : Brunel, Donnenwirth, Pellegrin, Julien Chan-Foc et Allan Péramin Noslen du CCD, Reguero et Yannis André Lubin de l'entente TMS CC Etupes.

Après la dernière ascension de Ducos, Brunel place une mine, suivi par le coureur de la formation de l'UVMG. 

Dans le dernier kilomètre, Brunel prend la poudre d'escampette et file vers la victoire. 

Il remporte la première étape et endosse du même coup le maillot jaune de leader au classement général.