publicité

Vivre avec un enfant schizophrène

Les journées de la Schizophrénie se poursuivent jusqu’au 23 mars prochain dans notre archipel. Une pathologie mentale qui touche 3000 personnes environ en Guadeloupe. Une maladie souvent perçue dans la population comme tabou.

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
La schizophrénie, une maladie mentale, qui touche quelques 3000 personnes en Guadeloupe, issues de toutes les catégories sociales, soit 10% de la population et particulièrement les jeunes entre 15 et 25 ans. Une maladie souvent associée à la violence.
Il y a 10 ans, le chanteur Hyppomène Léauvah, qui vit maintenant dans l’Hexagone à cause de ces longues années de combat, décide de briser le tabou et de rompre le silence pour parler de sa réalité et de la souffrance qui est la sienne, celle d'un père qui doit faire face au quotidien à la schizophrénie de son fils.
TEMOIGNAGE D HIPPOMENE LEAUVA
La schizophrénie est une maladie mentale chronique sévère dont les causes restent mal connues.
Elle se caractérise par des distorsions de la pensée, des perceptions, des émotions, du langage, du sentiment de soi et du comportement.  Fréquente, elle touche 0,7% de la population soit 600,000 personnes en France issues de toutes les catégories sociales. Les troubles débutent entre 15 et 25 ans et évoluent jusqu’à la fin de la vie. 
Le mot schizophrénie signifie « maladie de la scission de l’esprit ». Il a été forgé par le psychiatre suisse Eugen Bleuler en 1911.
 
DR JEAN PAQUIS PSYCHIATRE
Souvent évoquée lors de faits divers meurtriers, les patients dangereux pour la société sont une minorité. Seuls de rares cas donnent lieu à des accès de violence au cours d’une crise, et cette agressivité est le plus souvent tournée vers le patient lui-même.
Les patients souffrant de schizophrénie ont une espérance de vie réduite de 10 ans par rapport à la population générale.
Environ la moitié des malades fait au moins une tentative de suicide dans sa vie et 10 % en meurent.
 

Les symptômes de la schizophrénie

Les symptômes se développent généralement progressivement, bien qu'ils puissent apparaître soudainement. Les amis et parents sont souvent les premiers à les relever. Dans beaucoup de cas, la schizophrénie est précédée par des "états schizoïdes" qui permettent encore à l'individu de mener une vie quasi normale en apparence et qui ne constituent qu'une accentuation de ses particularités caractérielles. Il apparaît songeur, renfermé, sujet à des impulsions irraisonnées. 

Parmi les symptômes, citons:
* les idées délirantes: le fait de croire que des gens complotent contre nous
* les hallucinations: entendre ou voir des choses qui ne sont pas là
* le comportement désorganisé
* des changements sur la façon de réagir au milieu environnant
* l'absence d'expressions ou d'émotions
* des problèmes de concentration
* un discours abrégé dénué de détails
* la difficulté de planifier en vue d'atteindre des objectifs
* des problèmes de mémoire
* de la confusion sur le plan de la réflexion et du discours
* de la difficulté à tenir une conversation
* des mouvements répétitifs (va-et-vient) ainsi que des comportements insensés.

Les personnes touchées peuvent devenir déprimées ou être victimes de sautes d'humeur, comme c'est le cas pour les troubles bipolaires.

VOIR AUSSI : La schizophrénie

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play