publicité

10ème édition du semi-marathon international de Guyane : un nouveau parcours pour un multiple vainqueur

Ce matin, les 149 inscrits du semi-marathon international de Guyane ont inauguré un itinéraire entièrement modifié pour cette dixième édition. Pas de quoi désarçonner Claude Nohilé, qui remporte facilement cette course en 1 heure 13 minutes 35 secondes.

Claude Nohilé, vainqueur du semi-marathon international de Guyane 2017 © Pierre-Ange Paradis
© Pierre-Ange Paradis Claude Nohilé, vainqueur du semi-marathon international de Guyane 2017
  • Par Pierre-Ange Paradis
  • Publié le , mis à jour le
Dès 06h05 ce matin, le départ a été donné devant la Collectivité Territoriale de Guyane, et la centaine de coureurs s'est élancée à l'assaut des routes de Cayenne et Montjoly. Le nouveau parcours, avec vent favorable au départ, a emprunté la route de Montabo jusqu'au boulevard Mandela. Ensuite, les coureurs sont passés par le rond-point Catayée, puis la cité Cabassou et la route du Tigre. Pour finir, ils ont emprunté la nouvelle route qui rejoint les Ames-Claires, sont passés devant la mairie de Rémire-Montjoly et Guyane 1ère, puis sont revenus vers la CTG, avec à nouveau le vent dans le dos, et même un peu de pluie pour les plus avancés.

Un vainqueur multi-récidiviste


Les conditions de course favorables ont assurément profité au vainqueur de la course, l'inusable Claude Nohilé, venu exprès de Martinique pour disputer ce semi-marathon. Claude, vainqueur en individuel et en catégorie Vétéran 2, termine quelques mètres derrière les premiers relayeurs de l'Etoile Montjolienne. Il a devancé d'environ cinq minutes le deuxième, le jeune Mathieu Nestour de l'Etoile Montjolienne, en catégorie Espoir, arrivé en 1h18m09s. Le podium masculin est complété par Jean Wilson Sterlin, également de l'Etoile Montjolienne, arrivé en 1h19m02s.

La 1ère femme l'emporte en 1h38m09s


Chez les femmes, la victoire est revenue à Anne-Gaëlle Lambert de l'Etoile Montjolienne, en 1h33m38s. La deuxième est Laurence Eloto de l'AS CHAR, qui est créditée d'un temps d'1h36m32s. Sylvie Negro de l'Etoile Montjolienne complète le podium en 1h38m09s.
La dernière concurrente, Paula Gurjoa Alves est arrivée en à peine plus de 2h30 minutes, sans doute aidée par des conditions météorologiques idéales pour la pratique de la course à pied.
En plus de la course, une marche de sept kilomètres sans inscription préalable était organisée. Peu de personnes y ont participé, mais les organisateurs de la ligue d'athlétisme espèrent qu'elle attirera plus de monde lors des prochaines éditions de cet événement sportif.

Le reportage de Guyane la1ère

Un nouveau parcours, pourquoi ?

Le changement de parcours répondait à plusieurs impératifs, le premier d'entre eux étant la sécurité : il était souhaitable d'éviter tout passage sur une route nationale. C'est ainsi que le nouveau tracé initialement retenu a été modifié à plusieurs reprises. Autre raison technique, le parcours choisi fait désormais une boucle, ce qui évite de mettre en place une logistique supplémentaire pour le transport des coureurs sur le lieu de départ. Dernière raison, la course étant financée en grande partie par la CTG, celle-ci a récupéré l'évènement, qui démarre et arrive désormais sur le parking de la collectivité territoriale. La dixième édition était aussi l'occasion de changer la formule du semi-marathon de Guyane, qui n'a pas accueilli d'invités cette année, mais le fera certainement dès l'année prochaine.

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play