#TDG1ERE : Un mano à mano Kazakhstan - Martinique

tour cycliste de guyane
Victoire de Camille Chancrin à Sinnamary
Victoire de Camille Chancrin à Sinnamary ©Aurore de Rochambeau
Camille Chancrin n'a pas baissé les bras et en grand champion s'adjuge une deuxième victoire à Sinnamary. Sur la 2ème marche  Simon Buttner de Bourg en Bresse. Sur la  3ème marche Atyom Zakharov  ronge son frein, toujours à la recherche d'une victoire d'étape; Le duel Kazakhstan-Martinique perdure.
Au bout d'un sprint serré Camille Chancrin l'emporte magistralement devant Simon Buttner de Bourg en Bresse et Pavel Gatskiy, le seconde de l'étape Apatou-Mana. Une splendide revanche du martiniquais qui avait perdu sa place de leader à cause d'une chute lors de l'étape de Cayenne Sinnamary. Il montre en s'adjugeant cette deuxième victoire, la troisième de son équipe,qu'il était véritablement l'homme fort de ce tour même si la chance lui a fait défaut. Mais une fois de plus le Kazakhstan a montré toute son expérience et sa bonne forme en plaçant sur le podim Pavel Gatskiy à la troisième place. Il faudra au reste du peloton beaucoup d'énergie pour faire basculer cette équipe. Certes Laurent Mickaël est en attente à 4 secondes et visiblement les martiniquais comptent sur lui dans l'épreuve du contre la montre de samedi pour reprendre ces secondes au maillot jaune et remporter l'épreuve, mais il faut pour cela que le lièvre n'augmente pas son avance dans l'étape de Sinnamary - Kourou, où la encore cela ira très vite.


Une très longue échappée de cinq coureurs

Le résultat de la course ne doit pas faire oublier les efforts des coureurs pour dynamiter le clan kazakh. Dès le départ certains ont tenté de prendre la poudre d'escampette emmenés par les locaux Patrice Ringuet du VCK et James Grinville du VCG. Au bout de quelques kilomètres le peloton revient et les absorbe. Une échappée de 7 hommes puis 5 se met en place avec Patrice de Nays Candau du VCG, Hervé Arcade de la sélection Martinique, Christian Lavenette de l'USLM, Stéphane Mérille de l'ECG et Vincent Graczyk du Team des Clubs de la Défense. Partie au 30è km de course, elle va rouler très fort et compter jusqu'a 1,30 minute d'avance. On se prend à espérer un bouleversement dans le classement en fin de course. Lavenette en danger sur son maillot remporte le dernier point chaud qui lui permet de conserver la tête du classement des sprints intermédiaires. Les kilomètres défilent  et inexorablement le peloton se rapproche emmené par les kazakhs, l'OCVO et Bourg en Bresse, chacun court après la victoire d'étape. A 3 km de l'arrivée, l'échappée belle se termine, les 5 hommes de tête sont avalés et une autre course commence. Quelques minutes plus tard on assiste à un nouveau sprint massif dont s'extirpe Chancrin.

Le sprint massif de l'arrivée a été contrarié par la chute d'une trentaine de cyclistes qui ont néanmoins été reclassés dans le temps du peloton. Certains ont été durement touchés.