guyane
info locale

#TDG1ERE : Une huitième étape animée qui maintient le suspense

tour cycliste de guyane
Cédric Pouvin à Macouria
La croix de la victoire pour Cédric Pouvin - sélection Guadeloupe ©Aurore de Rochambeau
Les supporters guadeloupéens attendaient ce moment ils l'ont eu sur l'étape Kourou-Macouria. Une victoire au sprint de Cédric Pouvin à Macouria devant Rémy Caristan du Rémire-Montjoly Bike et Jorge Luis Martinez Urena de la la Croix du sud.

Une première échappée de 40km

Sous un temps favorable aux coureurs, sans soleil avec un peu de pluie, l’étape de 109km Kourou Macouria1er tronçon a démarré avec une échappée de 6 coureurs Stéphane Mérille de l’ECG, Ludovic Dantin de l’USMatoury, Pierre Petiot du VCK, Alessandro Ricardi de l’Italie, Kévin Dutang de Bourg en Bresse et William Balguy. A 42 km/h ces hommes pas dangereux pour les dix premiers ont maintenu le train sur 40 km.

Des kazaks secoués

Derrière, les kazakhs à l’avant du peloton bloquent toute sortie de leurs principaux adversaires en roulant comme à l’entraînement toujours très groupés et imperturbables. Ils donnent l’impression de se préparer tranquillement pour l’épreuve individuelle avec un long échauffement de 109 km.
Mais les choses n’en restent pas là et les attaques commencent obligeant le maillot jaune Artyom Zakharov à se découvrir et même à prendre en main la tête du peloton en fin de course. Entre temps, l'USLMontjoly réussit une belle opération tactique pour garder son maillot rouge, le seul pour la Guyane, et place ses trois coureurs Christian Lavenette, Marc-André Buzaré et Laurent Buzaré devant le menaçant Pavel Gatskiy. Lavenette récupère 5 points. Il demeure en tête des sprints intermédiaires avec 7 points d'avance sur Gatskiy. Les martiniquais vont tout tenter pour déstabiliser le maillot jaune. En vain, ils finiront par rouler avec lui pour ne pas se laisser distancer. Peut-être auraient-ils pu à ce moment continuer à attaquer.


L'échappée belle de Cédric Pouvin

A 10km de l’arrivée une échappée de 10 hommes avec parmi eux notamment Cédric Pouvin de la Guadeloupe, l’allemand Jan Deutchmann, Patrice de Nays Candau du VCG et Marc André Buzaré compte près de 50 secondes d’avance et maintient une vive allure jusqu’à 1km où les sprinters se positionnent. Le sprint final est lancé par de Candau qui surgit de l’arrière, Buzaré prend sa roue avec un temps de retard mais Cédric Pouvin plus fort, plus technique l’emporte et donne à son équipe sa première victoire après 8 jours de course.

En haut du classement 4 secondes séparent toujours le premier Artyom Zakharov du second Mickaël Laurent de la sélection Martinique.

Le deuxième tronçon de cet après-midi, le contre la montre individuel de 12,4 km va se dérouler entre la savane Marivat et Montsinéry.