L'expédition le 7ème continent mettra les voiles vers l'Atlantique Nord

écologie
le 7e continent
L'année dernière l'expédition "Septième continent" partait en mission scientifique dans l'Océan Pacifique Nord afin de relever et mesurer un amas de déchets qui s'est regroupé en pleine mer. Cette année l'objectif est d'aller étudier une autre "décharge océanique" située dans l'Atlantique Nord.
C'est en 1997 qu'un navigateur a rencontré la première plaque de déchets en océan. Il en a depuis été recensé cinq réparties aux quatre coins du globe. Ce sont les courants marins qui, sous l'effet de la rotation terrestre, rassemblent les déchets rejetés à la mer par l'Homme. La première expédition française pour analyser ce phénomène s'est déroulée l'année dernière. L'expédition Septième continent était organisée par l'association guyanaise Ocean Scientific Logistic et menée par le Skyper Patrick Deixone. 

Un enjeu écologique majeur

Prendre en considération ces soupes de déchets est un enjeu écologique au moins aussi important que celui de la fonte des glaces. Dans certaines zones ces nappes de plastique peuvent s'étendre sur une superficie faisant 6 fois la France et sur une profondeur de trente mètres dégradant la biodiversité. Outre les substances toxiques dégagées, des micro particules sont ingérées par les organismes vivants fragilisant ainsi toute la chaîne alimentaire maritime.
 

Objectif : Sensibiliser puis analyser

Ces plaques sont situées dans des zones peu fréquentées, peu assujetties au tourisme et donc peu observées par l'Homme. L'objectif premier de l'expédition "le Septième continent" est donc de placer ce problème dans la conscience collective puisque l'association considère que "l'information est l'une des clés du changement". Des reportages seront ainsi réalisés puis des prélèvements seront faits pour permettre à la communauté scientifique de mieux évaluer l'impact de ces décharges marines. 

Prochaine mission : début mai 2014

En mai 2014 le voilier ira vers la plaque située en Atlantique Nord, celle qui est la plus proche de chez nous, pour une mission de trois semaines. Il partira du Marin en Martinique et devra naviguer pendant deux mille nautiques. Un appel aux dons est réalisé pour permettre le financement de cette expédition. 

Reportage Renaud Terrazzoni et Eric Boutin

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live