publicité

Une passion pour les masques

Le masque est, avec la robe, l'élément indispensable du touloulou. Depuis 20 ans Mireille confectionne des créations originales qui allient le beau et le pratique pour le carnaval de Guyane. 

  • Par Thomas Gouin
  • Publié le , mis à jour le
Les masques, Mireille Vial en a fait sa spécialité. depuis 20 ans elle transforme ces accessoires en véritables oeuvres d'art. Perles, paillettes, tussus, plumes.. autant de matériaux qui viennent rajouter de la couleur et de la fantaisie aux parures des carnavalières et carnavaliers. 

Un travail minutieux

La confection de ces décorations prend du temps et se fait en plusieurs étapes bien distinctes. Il faut commencer par le bombage puis continuer avec l'ajout de paillettes et peintures avant d'incorporer les tissus éventuels. Une fois ces processus terminés les finitions peuvent être ajoutées (fleurs, plumes..). La créatrice explique également que les temps de séchage entre les différentes phases de réalisation sont nécessaires et qu'il faut attendre une nuit entière lorsque le masque est fini. 

Le beau et le pratique réunis

Mireille nous livre une de ses astuces pour la création d'un masque : il ne faut pas charger les deux cotés de l'accessoire ! L'un doit rester sobre pour que la touloulou puisse mettre sa tête contre l'épaule de son cavalier sans que cela gêne les danseurs. 

"Le monde est un grand bal où chacun est masqué" (Marquis de Vauvenargues), surtout lors du Carnaval !

Reportage : Leilia Chérubin-Jeannette et Martial Gritte
Masques Carnaval

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play