Joëlle Sankalé-Suzanon : "Réveiller la belle endormie"

politique
Joëlle Sankalé-Suzanon
©Guyane 1ère
Plus qu'à une présentation de voeux, Joëlle Sankalé-Suzanon première candidate déclarée à Rémire-Montjoly a développé les grandes lignes de son programme. "Réveiller la belle endormie". Cest avec cette métaphore que la candidate part à la conquête des électeurs de la commune.
Plus de 70 personnes avaient répondu à l'invitation de Joëlle Sankalé-Suzannon mercredi soir pour sa présentation de voeux qui s'associe à une déclaration de candidature en bonne et due forme. Sans développer la totalité de son programme, la candidate a formalisé ses 4 grands axes de travail pour sa commune qu'elle entend "servir plus et mieux" à temps complet, à l'écoute et à la disposition permanente de sa population.

Une liste Walwari soutenue par Guyane Ecologie et le Parti Socialiste, section locale

Alors "Réveiller la belle endormie" clame t-elle. Autrement dit : redynamiser une commune devenue dortoir en aménageant notamment un vrai centre ville attractif, convivial, à vocation culturelle et sociale dans la zone de Moulin à Vent. Ce qui n'empêchera pas de revaloriser le cadre de vie  des habitants du quartier des âmes claires. Joëlle Sankalé-Suzanon veut  aussi créer les conditions d'un mieux vivre ensemble, d'un développement économique grâce à la mise en oeuvre d'un tourisme familial  par le biais d'un office du tourisme. Elle veut également que Rémire-Montjoly profite davantage et mieux des services de la communauté d'agglomération.
La candidate walwari propose une liste d'ouverture soutenue également par Guyane Ecologie et le Parti Socialiste, section locale. La composition de la liste "Avec audace, ouvrons une ère nouvelle" sera dévoilée dans les semaines qui viennent mais déjà apparaissent aux côtés de la tête de liste, l'historien Eugène Epailly ancien conseiller municipal et une certaine Joséphine Egalgi, conseillère municipale, deux colistiers  qui n'ont pas toujours partagé les mêmes objectifs.

Reportage José Charles Nicolas et Kessy Weishaupt