guyane
info locale

Le Conseil général continuera à payer les prêtres de Guyane

société
tribunal
Le Tribunal administratif de Cayenne suspend la décision du département de ne plus rémunérer les prêtres. Le Conseil général perd une bataille importante.
Alors que le département avait pris la décision de ne plus rémunérer les prêtres, le Tribunal administratif de Cayenne a donné raison à l'Eglise catholique, qui contestait cette mesure.

Le Tribunal administratif de Cayenne ordonne ainsi au Conseil général de poursuivre le versement d'un salaire mensuel de 1.500 euros à chaque prêtre de Guyane. En outre, il condamne le département à verser 300 euros à chaque prêtre au titre des frais judiciaires.

Le Conseil général ne lâche rien

Malgré la décision du Tribunal administratif, le Conseil général refuse de payer les prêtres de Guyane, invoquant une "anomalie de l'Histoire". En effet, l'Eglise de Guyane échappe à la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, ordonnée en 1905. L'affaire semble donc loin d'être bouclée.

La réaction de l'évèque de Cayenne Emmanuel Lafont :

La réaction d'Emmanuel Lafont



La réaction du président du Conseil général de Guyane Alain Tien-Liong :
 

La réaction d'Alain Tien-Liong

 

Publicité