Marie-Claude Verdan : Sur le Tour de Guyane chacun a sa chance

cyclisme
Marie-Claude Verdan surnommée Poupoune
©FL
Personnage publique de la scène politique, cadre de santé à la retraite et respecté, Marie Claude Verdan affectueusement surnommée Poupoune a rarement manqué un Tour de Guyane. Affichant un optimisme à toute épreuve, elle affirme que "chacun à ses chances sur ce Tour de Guyane".


Marie-Claude Verdan, 1ère vice présidente du Vélo Club Guyanais s'occupe plus particulièrement de l'organisation, du protocole, seconde activement son président Alex Viraye et encadre les jeunes.
Depuis 40 ans, elle défend bec et ongles les couleurs de son club et de la Guyane, ce qui lui fait dire : "...je crois fortement que les guyanais pourraient jouer la carte de la solidarité, les deux derniers jours de course, si un de nos coureurs est bien placé. Bien sûr, il faut respecter son club et son sponsor, mais chaque fois que nous avons été solidaire, nous avons gagné!".
Elle ajoute : " Ceux qui ont été sélectionnés et ont effectué le Tour de la Martinique, ont un plus par rapport aux autres. Selon moi, des coureurs comme Patrice Ringuet du VCKourou, Ludovic Dantin de l'US Matoury, Loïc John  de l'Espoir Cycliste ou encore Christian Lavenette du VCG qui est bon sur les courses à étapes peuvent tirer leur épingle du jeu. Ces jeunes promettent." 

 "Tout le monde a sa chance "... avec une organisation sans faille

Cependant, Marie-Claude Verdan croit fermement que "chacun a sa chance" dans cette épreuve. Et de préciser tout de même, qu'il faut une équipe solide, un directeur technique capable de dépanner en quelques secondes, les suppléments alimentaires pour permettre la récupération, des massages, une bonne alimentation... En résumé une organisation sans faille au service d'un leader. Ce qui n'est pas le cas  de les toutes équipes participant au tour.
Et justement, son club aligne deux équipes avec deux sponsors différents. Ce sont autant de chances de gagner le tour reconnaît Pouponne tout en respectant les sponsors et le règlement de l'épreuve. Pour l'instant, il n'y a pas de leader désigné, il devra émerger par son autorité naturelle et son comportement sur les étapes. Mais on peut, peut-être penser,  qu'il est pré désigné!
C'est aussi le moyen de faire découvrir ce fameux tour aux jeunes qui ont eu des comportements satisfaisants durant la saison termine Poupoune qui n'a qu'un regret : qu'il n'existe pas encore de Tour de Guyane pour les juniors
 
Le VCG compte deux victoires sur la grande boucle, en 1975 avec Gilbert Daniel et Patrice De Nays Candau en 2006.