publicité

Incendie de Saint-Laurent : l'enquête après le drame

Les parents des deux enfants morts dans l'incendie de leur maison à Saint-Laurent du Maroni seront-ils poursuivis? Il semble que non même s'ils n'étaient pas présents au moment des faits. Selon le vice procureur Bertrand Misounda, les premiers éléments de l’enquête les ont disculpés.

© Eric Léon
© Eric Léon
  • guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les parents des petits n’étaient pas présents au moment des faits,  ils étaient à une veillée mortuaire. Mais les enfants n’avaient pas été livrés à eux-mêmes : un couple était dans la maison.
Mais dans la capitale de l'ouest après la stupeur, c’est la colère. Les deux jeunes enfants décédés lundi matin dans l’incendie de leur maison seraient morts, pour 250 euros. Un document des forces de l’ordre atteste que l’incendie qui a coûté la vie à un bébé de 5 mois et à son frère âgé de 18 mois a été causé par une bougie.
Pourquoi ? Parce que le propriétaire de la maison, un marchand de sommeil, avait coupé l’électricité : les parents lui devaient 250 euros.
Les deux jeunes enfants décédés lundi matin dans l’incendie de leur maison seraient morts, pour 250 euros.
Le bailleur devrait être interrogé dans le cadre de l'enquête.
 
Le reportage de Marc-Philippe Coumba et Eric Léon
Suite incendie Saint-Laurent

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play