La grève de la CAF au point mort

social
Grève CAF Guyane
©guyane 1ère
C'est le 4ème jour de conflit à la CAF et la grève se poursuit. Le point de revendication principal porte sur le paiement d'une indemnité de congés payés jamais versée depuis 20 ans. La direction propose de régler 5 années, les grévistes veulent la totalité et le départ de la directrice.
56% des agents de la CAF sont en grève depuis lundi. Le syndicat UTG (Union des Travailleurs Guyanais) réclame notamment le recrutement de conseillers supplémentaires, actuellement 134 agents gèrent 46 000 allocataires. Toujours selon l'intersyndicale, trop de salariés ne travaillent pas directement sur les dossiers ce qui nuit à l'efficacité. Toutefois la principale revendication porte sur le non paiement d'une ICP (Indemnité de congés payés) depuis 20 ans. La directrice Isabelle Malinge qui a découvert cette anomalie en 2012 propose le paiement de 5 années, les grévistes exigent la totalité et le départ de leur directrice à qui ils reprochent trop d'erreurs. La négociation entre les deux parties est au point mort et l'intersyndicale réclame la médiation de la caisse nationale d'allocations familiales.
Si les bureaux du siège de la CAF à Cayenne sont ouverts, ceux de Matoury, Kourou et Saint-Laurent du Maroni sont fermés.

Le reportage de Vanessa Porphyre et Abel Parnasse

Les Outre-mer en continu
Accéder au live