Où est passé le petit été de mars?

météo
Plage de Montjoly
©CL
Balades en forêt, pique-niques et baignades dans les criques sont courants pendant le mois de mars et son fameux petit été. Sauf que le temps ne semble pas de la partie. Que se passe-t-il ? Le petit été de mars est-il en retard ? A-t-on vraiment eu un mauvais temps ou est-ce surtout une impression?
Déjà, première chose : ce n’est pas qu’une impression. Il a vraiment plu pendant le mois de mars, et plus que d’habitude. Météo France a relevé 800 millimètres dans l’est, alors que la normale est de 350. C’est plus de deux fois plus d’eau qu’un mois de mars normal.
Ailleurs, on constate aussi davantage de pluies que d’habitude, mais l’écart est moins violent 35 à 40% d’eau en plus, en fonction des régions.
On pourrait espérer un retard du petit été de mars. Mais non.
En fait, la ZIC, la Zone Intertropicale de Convergence – c’est ce qui fait les saisons chez nous – est placée au bon endroit. Mais le problème, ce sont les alizées de Nord Est qui sont assez forts et surtout très humides pour la saison. Donc on peut considérer que le petit été de mars est bien là, mais qu’il est « pourri ».
Sur le trimestre, la pluie est bien présente et globalement les cumuls sont supérieurs à la moyenne. Un espoir tout de même, Météo France prévoit quelques beaux jours à venir. Le ciel devrait être clément pour le week-end pascal. 
Le petit été de Mars
Durant cette période la ZIC atteint sa position extrême sud (entre 01° Sud et 2° Nord), où elle stationnera quelques semaines avant de reprendre son retour vers le Nord. Cette époque de l’année correspond pour la Guyane à une accalmie des précipitations. Soumise aux alizés de Nord-Est, la Guyane reçoit un air maritime humide en provenance de l’océan Atlantique, provoquant quelques développements nuageux locaux et souvent générateurs de pluies nocturnes, surtout en fin de nuit. Les journées sont souvent ensoleillées.

Source : meteo.fr : Le climat guyanais