guyane
info locale

La peur des associations de voir leur dotation divisée par deux

collectivité territoriale de guyane
APROSEP
L'Aprosep, c'est l'association des associations ©Guyane1ère
Alors que la CTG n'est même pas encore en place, elle suscite bien des interrogations, mais aussi des inquiétudes dans le milieu associatif, avec en toile de fond la question du financement.
Un espace multimédia partagé et mis à disposition des associations illustre bien le rôle de l'Aprosep : fédérer la vie associative en proposant des services mutualisés. En 20 ans d'existence, l'Aprosep regroupe aujourd'hui 180 associations et emploie une centaine de salariés sur l'ensemble de la Guyane. A l'approche de la mise en place de la CTG, les inquiétudes des acteurs associatifs se font sentir. Jean-David Poquet, directeur de l'Aprosep Guyane explique : " première inquiétude des associations, généralement dans leur budget prévisionnel il y a deux lignes : Conseil Régional et Conseil Général. Du fait d'avoir maintenant qu'une seule entité : la CTG, beaucoup d'associations ont l'impression qu'elles auront deux fois moins de financement. Deuxième inquiétude, il y a aussi la peur de perdre la proximité avec les collectivités du fait d'avoir en interlocuteur une plus grande entité (la CTG) ".

Le reportage de Marc Philippe Coumba et Abel Parnasse

Publicité