"Papa Galmo", centenaire et citoyen de Papaïchton : " voter est un devoir"

société
Galmo Saïfa
Galmo Saïfa, surnommé "Papa Galmo" un électeur centenaire de Papaïchton pour qui les élections sont un devoir. ©Guyane1ère
Sur le Maroni à Papaichton en Guyane, le doyen de la commune ne rate jamais aucun vote. Galmo Saïfa, surnommé "Papa Galmo" est un électeur centenaire pour qui les élections sont un devoir.
Au pied du fromager, l’arbre sacré de Papaichton, vit le doyen de la commune, un centenaire, Galmo Saïfa. Il reçoit souvent des visiteurs venus profiter de ses conseils et de ses souvenirs. Autrefois entrepreneur prospère sur le Maroni, surnommé "Papa Galmo" le centenaire doit sur prénom à Jean Galmot, un personnage illustre des années 20 en Guyane.


Pour Galmo Saïfa, voter est un devoir

11H00, c’est l’heure d’aller voter. D’habitude, "Papa Galmo" y va à pied, mais il a un peu de mal aux genoux ces jours-ci. Alors la mairie a envoyé une voiture. A l’hôtel de ville, il est accueilli par le plus jeune maire de Guyane, Jules Déie 33 ans, un autre fils de la capitale du pays Boni. Pour "Papa Galmo", voter est un devoir, une obligation pour faire entendre la voix de son peuple. Malheureusement, un visionnaire pas toujours écouté par les plus jeunes. En effet, dimanche à Papaichton comme dans le reste de la Guyane, les abstentionnistes ont été majoritaires.

Le reportage de Laurent Marot et Alfonso Martinez
Les Outre-mer en continu
Accéder au live