Le procès des trois jeunes responsables de la mort de Xavier Gimel débute ce jeudi 28 janvier 2016

justice
Quartier de Bourda, Guyane
©Guyane1ère
Il y a deux ans une affaire suscitait un vif émoi au sein de la population guyanaise. Des jeunes s'entraînant au tir dans une zone urbaine allaient ôter la vie d'un adolescent avec une balle perdue. Xavier Gimel avait 16 ans. Leur procès pour homicide involontaire débute ce-jeudi 28 janvier 2016.
Le 22 octobre 2013 dans le secteur de Bourda à Cayenne au beau milieu d’un quartier résidentiel, une balle perdue touchait mortellement le jeune Xavier Gimel, il avait 16 ans. Très vite les policiers identifient les auteurs des coups de feu. Il s'agit de trois jeunes qui s’entrainaient à tirer avec une carabine 22 long rifle. L'enquête a révélée qu'ils ont dégainé 120 balles en l'espace de trois heures au milieu du quartier. La victime a été touchée à une distance de 400 mètres. Ils sont mis en examen le lendemain des faits pour homicide involontaire.
Ivan Auriel, Procureur de la république en Guyane en 2013 explique : " l’utilisation des armes devient courant dans Cayenne. La preuve en est comme la rappelé le directeur de la sécurité publique, c'est que l'on a eu des tirs toute une après-midi, sans qu'aucunes personnes ne trouvent à redire ou appellent les services de police pour faire cesser ces tirs. On voit bien que c'est encrer dans les habitudes de tirer. Mais on voit aussi hélas, les conséquences dramatiques que ça peut avoir ".
L'affaire est jugée ce-jours jeudi 28 janvier 2016 par le tribunal correctionnel de Cayenne.

Le reportage de Jocelyne Helgoualch

Les Outre-mer en continu
Accéder au live