3ème renvoi du procès en correctionnelle pour pollution de GOLD’OR

justice
Tribunal de Saint-Laurent
GOLD’OR, compagnie minière guyanaise, est poursuivie par le parquet de Cayenne pour suspicion de pollution environnementale, mais à l’audience de ce matin l’affaire a été renvoyée au 24 septembre 2020.
 
Reportée en septembre 2019, puis lors de la dernière audience en janvier 2020, le dossier a essuyé pour la troisième fois une demande de renvoi de la part des parties.

Cette fois ce ne sont pas les délais d’échange de pièces et des conclusions entre avocats qui sont le motif du report, mais le contexte sanitaire qui oblige les hommes de loi, venus de métropole, à une quatorzaine stricte incompatible avec leur activité de défense.
 

Des matières en suspension 4800 fois supérieures au taux légal autorisé, c’est le principal grief dans ce dossier


France Nature Environnement et Guyane Nature Environnement allèguent que cette turbidité a été mesurée au niveau de la mine d’or exploitée par la société GOLD’OR de Carole Ostorero, également présidente de la Fédération des opérateurs miniers de Guyane.

Communiqué des associations de protection de l'environement