L’absence de médecins enseignants-chercheurs est un frein pour la création d’un CHU en Guyane

santé
Centre hospitalier de Cayenne
L'hôpital de Cayenne • ©Karl Constable
Inscrit dans les accords de Guyane en 2017, le projet de CHU a été entériné en octobre 2019 à l’assemblée nationale par le secrétaire d’État de la ministre de la santé, Adrien Taquet. Un projet remis au goût du jour par le président de la Collectivité territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre.
 
Réunir les conditions nécessaires pour créer un centre hospitalier et universitaire, cela passe par une convention entre l’université de Guyane et le Centre hospitalier de Cayenne, la création d’une filière d’enseignement spécifique dans le domaine mais aussi le recrutement d'un personnel qualifié.
Des professeurs des universités-praticiens hospitaliers, des maîtres de conférences des universités-praticiens hospitaliers, des assistants hospitaliers universitaires, en d’autres termes, des enseignants-chercheurs à foison.

Pour une région de désert médical comme la Guyane, le projet est compliqué à réaliser.

Il faut que les Guyanais sachent que de 4 médecins chercheurs, nous passerons à 7 et d’ici la fin de l’année, ils devraient être 9.

Rodolphe Alexandre, président de la CTG

 
Rodolphe Alexandre président de la CTG
©©Ludovic Marin / AFP


9 médecins chercheurs en Guyane pour la fin de l'année

S’assurer d’avoir un socle d’enseignants chercheurs ancré sur le territoire est l’élément indispensable pour voir naître ce fameux CHU. Rodolphe Alexandre l’a bien compris, il aurait négocié lors de la visite ministérielle de dimanche dernier, la venue 9 médecins installés en Guyane d’ici la fin de l’année. Une bonne nouvelle au premier abord, mais rien ne garantit que ces professionnels de santé, resteront sur le territoire assez longtemps pour que le projet puisse voir le jour.
Le gouvernement, quant à lui, a tranché depuis bien longtemps, la priorité est donnée au renforcement du Groupe hospitalier de Guyane. 

Rodolphe Alexandre s'exprime sur la création du futur CHU en Guyane

Les Outre-mer en continu
Accéder au live