Affaire de corruption et de favoritisme présumés à EDF : une enquête aux ramifications multiples

faits divers
EDF
La justice enquête actuellement sur une affaire de corruption et de favoritisme présumés à propos de marchés publics passés par la société EDF Guyane. Deux cadres et des chefs d’entreprise sont concernés.

La justice enquête actuellement sur une affaire de corruption et de favoritisme présumés à propos de marchés passés par la société EDF Guyane. Deux cadres et des chefs d’entreprise sont concernés.

Des irrégularités

Début novembre, dans le cadre d’une information judiciaire, les enquêteurs de la Brigade financière du service Territorial de Police Judiciaire de Cayenne effectuent une série de perquisitions notamment au sein de la direction de la centrale thermique d’EDF Guyane à Dégrad-des-Cannes. Le chef du pôle production thermique sera placé en garde à vue ainsi qu’un second cadre de la société. Les magistrats de la JIRS de Fort-de-France, la Juridiction Interrégionale Spécialisée en charge de l’enquête soupçonnent des irrégularités lors de l’attribution de marchés à des entreprises de la place notamment en 2016 et 2017.

Voiture de luxe

D’autres perquisitions ont eu lieu, notamment dans les locaux de certains chefs d’entreprises impliqués. Très peu d’informations circulent autour de cette enquête qui est en cours, mais selon nos sources, 19 personnes seraient concernées : les 2 cadres de la société EDF Guyane d’un côté et 17 chefs d’entreprise de l’autre. La somme en jeu serait colossale. Elle avoisinerait les 2 millions d’euros. Les protagonistes sont soupçonnés d’escroquerie, de corruption, de favoritisme, de surfacturation et de détournement de fonds publics. Des voitures de luxe ont été saisies dont une Ferrari en circulation dans l’hexagone. Des comptes à l’étranger feraient également l’objet de réquisitions.  

Une enquête en interne

Pour l’instant, il n’y a eu aucune mise en examen dans cette affaire où la présomption d’innocence s’applique. L’enquête débute. Elle est fastidieuse et concerne beaucoup de personnes (19)… Toujours selon nos informations, les enquêteurs seraient remontés jusqu’à 2014/2015, les irrégularités concerneraient beaucoup les années 2016/2017. La direction d’EDF Guyane n’a pas souhaité donner d’interview mais a tout de même indiqué je cite :« Nous sommes informés qu'une enquête est diligentée dans le cadre d'une information judiciaire. EDF participe à l'enquête menée par les officiers de police judiciaire. EDF s'est constituée partie civile auprès du juge d'instruction et à comme règle de ne pas commenter les affaires en cours. » …