Arrêté de reconnaissance de calamités agricoles : les agriculteurs ont jusqu'au 4 octobre pour effectuer leurs demandes d'indemnisation

agriculture
Inondations en Guyane - mars 2022 - les marais, les rivières et les fleuves débordent
Inondations en Guyane - mars 2022 - les marais, les rivières et les fleuves débordent ©Guyane la 1ère
Un guichet unique pour soutenir les agriculteurs suite aux fortes pluies constatées du 15 février au 25 mars 2022. Les agriculteurs sinistrés ont jusqu’au 4 octobre pour procéder à leur demande d’indemnisation.

Les inondations touchent également les agriculteurs. ©Jean-Yves TARCY

En février-mars 2022, des records de pluviométrie ont été battus provoquant de nombreuses inondations, et des pertes considérables pour les agriculteurs. Un arrêté interministériel portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle est paru au Journal Officiel le 6 avril pour 14 communes de Guyane. 

Le ministre des Outre-Mer a été plus loin, il a autorisé l’intervention du fonds de secours pour indemniser les agriculteurs dont les exploitations agricoles ont subi des pertes importantes de productions. Un arrêté de reconnaissance de calamités agricoles a été pris le 24 août 2022 par le préfet de Guyane pour toutes les filières agricoles sur les 17 communes suivantes : Apatou, Cayenne, Grand-Santi, Iracoubo, Kourou, Macouria, Mana, Montsinéry-Tonnégrande, Maripasoula, Matoury, Papaïchton, Régina, Rémire-Montjoly, Roura, Saint-Georges de l’Oyapock, Saint-Laurent du Maroni et Sinnamary.

Jean-Yves Tarcy, producteur de viande de porc
Jean-Yves Tarcy, producteur de viande de porc ©Karl Constable

Cela a été une double peine pour les agriculteurs. Une période de crise économique suivie des inondations.(…) On a fait un recensement sur l’ensemble du territoire : 80 agriculteurs y ont répondu. Nous avons fait remonter auprès de la DAF (Direction de l’environnement, de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt). Ce sont des procédures longues et là vraiment nous avons eu une période exceptionnelle entre février et mars. Les années précédentes nous en avions eu 30. Effectivement cela prend du temps mais il faut y aller. La calamité agricole cela concerne les agriculteurs. Il n’y a pas besoin d’une assurance d’autant plus que l’on sait que les assurances n’assurent pas les productions, les animaux etc… Avec la DAF on a essayé de simplifier les démarches : il y a cinq feuillets à remplir….Ce qu’il faut noter c’est que la déclaration de surface est nécessaire. Sur la base du référentiel technique nous arrivons à une somme de 17 millions d’euros.

Jean-Yves Tarcy vice-président de la Chambre d’agriculture

La date limite de dépôt de dossier est le 4 octobre 2022 à 12h. Le formulaire de demande d’aide est disponible sur le site internet de la direction de l’environnement, de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt.