publicité

Association Agapé : la transmission des valeurs de respect de soi, d'entraide et de solidarité à des jeunes de l'intérieur de la Guyane coupés de leurs familles

L' Agapé, l’association guyanaise Apprentis d’Auteuil a pour objectif de soutenir la réussite éducative sur le littoral des jeunes issus des communes de l’intérieur. Cette maison ressource, propose un lieu de rencontre, d’activités, de soutien aux devoirs et aux démarches.

 

L'association Agapé propose aux jeunes des communes isolées un lieu de rencontre avec des activités pour éviter l'ennui © Guyane la 1ère
© Guyane la 1ère L'association Agapé propose aux jeunes des communes isolées un lieu de rencontre avec des activités pour éviter l'ennui
  • Clotilde Séraphins George/MCT
  • Publié le , mis à jour le
L’association guyanaise Apprentis d’Auteuil a été inaugurée l’an dernier. C’est sa 2e rentrée. Elle souffre de ne pas être pas suffisamment connue du public visé.


A la rencontre de la vraie vie 

Ils viennent des communes isolées. Ils sont amérindiens, originaires de Camopi et Maripasoula. Ils n’ont pas d’autre choix que de venir sur le littoral pour achever leur scolarité. La rentrée avec l’association guyanaise Apprentis d’Auteuil, c’est renouer avec la diffusion de messages positifs et valorisants mais aussi de mise en garde et d’éveil de la conscience. Des messages véhiculés par des artistes bien connus de ces jeunes, venus les rencontrer.
A la tribune, Tekomakan, Youri Thunda, Amadéus expliquent la vraie vie.
Amadéus, chanteur à textes explique le sens de son message :

"Les mêmes problèmes que l'on rencontre à Camopi on les a aussi sur le littoral à Cayenne. Ce sont des clichés. Les jeunes à Camopi sont livrés à eux même mais à Cayenne également. Il faut des structures pour les accueillir. les jeunes aujourd'hui cherchent à appartenir  à un groupe. C'est pour cela que j'accentue mes textes sur l'éducatif. Je suis père de famille, je ne peux plus me permettre de chanter sans y mettre de sens." 

 

Transmission et valeurs 

Et c’est cela que vise l’Agapé : transmettre les valeurs de respect de soi, de l’autre, le sens des responsabilités, l’entraide.
Loin de leurs familles, parfois seuls sur le littoral, venus pour les études, ces jeunes souvent mineurs bénéficient d’un accompagnement dans leur projet scolaire. Une assurance certaine pour les parents.
 Yakapin Alemin  parente, habitante de Maripasoula rassurée :

"On a pas de voiture. Pour se déplacer on appelle des amis, c'est compliqué! Agapé nous aide. L'association nous aide pour les démarches, les inscriptions, la logistique. On demande à l'association ce que l'on veut et elle nous aide". 

 Marimar Pleiké 16 ans, lycéenne confirme : 

"C'est une copine à nous qui m'a parlé d'Agapé. J'ai pris du temps pour venir, mais finalement je trouve que c'est intéressant. J'apprends des choses." 

 

Cuisines du monde 

Parmi les activités proposées chaque jour, l’atelier cuisine qui recueille un franc succès pour de multiples raisons.
 Rayline Robeiri- Linyon directrice de l'Agapé gourmande : 

"Le plaisir du palais est universel. On va chercher les recettes du monde entier, cela permet aux jeunes d'apprendre les pays. Ils apprennent également à compter, à mesurer. C'est tout bête , mais ce sont d'excellents repères dans la vie quotidienne. Cela permet également au primo-arrivants d'avoir un repas tous les jours". 


L’association Agapé ouvre quotidiennement ses portes aux jeunes de 11 à 21 ans issus des communes de l’intérieur ainsi qu’à leurs familles.
Il lui reste cependant à mieux se faire connaître. Seuls 57 jeunes ont bénéficié de ses services l’an dernier.
Le reportage de Guyane la 1ère : 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play