Cannabis thérapeutique : l'expérimentation est prolongée d'un an

En Guyane, seul le service neurologie du Centre hospitalier expérimente le cannabis thérapeutique. L’expérimentation a été mise en place pour une durée de deux ans et vient d'être prolongée d'un an.

Sous forme d'inhalation par vaporisation, ou orale, les médicaments contenant du cannabis sont prescrits selon une réglementation très encadrée. En Guyane, seul le service neurologie du Centre hospitalier de Cayenne, expérimente le cannabis thérapeutique et seulement dans certaines formes d'épilepsie pharmaco-résistantes. Le cannabis à usage thérapeutique est autorisé depuis le 9 octobre 2020.  Ces essais ont été mis en place pour une durée de deux ans et viennent d'être prolongés d'un an (25 mars 2024).

Les médicaments contenant du cannabis sont prescrits en cas de soulagement insuffisant ou d'une mauvaise tolérance des médications accessibles, qu'elles soient ou non médicamenteuses. En cas d'accord, une ordonnance est délivrée pour une prescription de 28 jours maximum par les professionnels de santé des structures sélectionnées pour cette expérimentation.

3000 patients concernés

215 structures de référence volontaires ont été sélectionnées par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).  Près de 3000 patients suivis dans ces structures sont concernés par cette expérimentation.

La consommation de cannabis n’est pas autorisée. Elle peut être sanctionnée d'une amende de 200 €.