Rémire-Montjoly: les deux jeunes interpellés aux Ames-Claires après une cavalcade non autorisée condamnés à des travaux d'intérêt général

justice remire-montjoly
Salle d'audience du tribunal correctionnel de Cayenne 26 11 19
©Frédéric Larzabal

Leur interpellation avait déchainé les passions en janvier dernier. Les deux jeunes arrêtés en marge d’un défilé de carnaval non autorisé quartier Ames-Claires à Rémire-Montjoly se sont vus notifier leurs peines ce 23 février. Ils sont condamnées à des travaux d'intérêt général.

Les deux jeunes gens habitants des Ames-Claires qui s'étaient opposés à leur interpellation le 25 janvier dernier à la fin d'un défilé de carnaval non autorisé ont été condamnés pour rébellion et à effectuer 60 et 90 heures de travaux d’intérêt général.
Le procureur avait demandé des peines de 12 à 8 mois de prison avec sursis. 
Le montant de l’indemnisation dont ils sont redevables s’élèvent à 200 euros par gendarmes blessés. Ils ont 10 jours pour faire appel et ont rendez-vous le 16 mars prochain devant le juge d’application des peines.

Pour leur conseil, Maitre Hélène Dubois, les peines sont à l’opposé de ce qui avait été requis, ses clients sont condamnés alors qu’elle avait plaidé pour la relaxe :

... Aujourd'hui nous avons bénéficié d'une relaxe partielle. La relaxe avait été demandée sur la totalité de la prévention.... Nous sommes partiellement satisfait... on se réserve le droit de faire appel...

 

Justice : travaux d'intérêt général pour deux jeunes des Âmes Claires.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live