Deux enquêtes de flagrance contre X ouvertes suite aux deux accidents qui ont fait cinq morts dimanche

accidents
Accident 20 septembre
©DR
Les suites judiciaires des deux accidents qui ont fait cinq morts au total dans la nuit de samedi à dimanche sur la RN1, à Kourou et Macouria. Le procureur de la république a ouvert deux enquêtes de flagrance contre X notamment pour homicide involontaire.
Les suites judiciaires des deux accidents qui ont fait cinq morts au total dans la nuit de samedi à dimanche sur la RN1, à Kourou et Macouria. Le procureur de la république a ouvert deux enquêtes de flagrance contre X notamment pour homicide involontaire.


Un seul témoin encore en vie

Pour le premier accident, qui a fait 4 morts au carrefour de Guatémala, le procureur a ouvert une enquête de flagrance contre X pour homicide involontaire. Le seul témoin encore en vie, le chauffeur du camion impliqué dans l’accident, a été interrogé hier. Un expert en accidentologie a été nommé par le parquet. Il devra élucider les circonstances de ce drame sur la base des éléments recueillis sur place par les gendarmes. Des prélèvements ont été réalisés sur le chauffeur du camion et les victimes, notamment pour mesurer l’alcoolémie. La brigade de Macouria est saisie de l’enquête.


Soupçons d'un tirage 

Au sujet du 2ème accident, où un motard a trouvé la mort près du Pont du Larivot, le procureur a ouvert une enquête de flagrance pour homicide involontaire, organisation et participation à des rodéos motorisés, mais aussi modification d’une scène de crime ou de délit.
La justice soupçonne qu’un scooter accidenté impliqué dans la mort du motard d’une vingtaine d’années a pu être retiré des lieux pour ne pas tomber entre les mains des gendarmes. Les premiers éléments de l’enquête confirment les soupçons d’un « tirage » organisé cette nuit-là.
Le reportage de Laurent Marot :
Week-end meurtrier sur les routes de Guyane.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live