guyane
info locale

L'Equipe de France s'impose péniblement face à l'Australie deux buts à un

football
Griezmann à la lutte avec l'autsralien Sainsbury
Griezmann à la lutte avec l'autsralien Sainsbury ©Reuteurs - Franceinfos
Après un match laborieux, l'Equipe de France s'est finalement imposée face à l'Australie sur le score de deux buts à un ce samedi 16 juin 2018. Les Bleus réalisent là des débuts assez mitigés dans cette Coupe du Monde en Russie.
La France assure l'essentiel et prend les trois points face à l'Australie, mais que ce fut laborieux ce samedi à Kazan ! La machine Bleue à longtemps toussé et il aura fallu attendre la 80ème minute pour enfin pouvoir respirer et entrevoir la victoire. Pourtant sur le papier, la composition de Didier Deschamps semblait très séduisante : un trio offensif de feu composé de Mbappé et Dembélé sur les côtés, Griezmann seul en pointe. Derrière eux, Corentin Tolisso et Paul Pogba pour les alimenter en ballons et l'infatigable N'Golo Kanté en sentinelle devant la défense. La ligne défensive était, quant à elle, garnie des présences de Benjamin Pavard à droite, Varane et Umtiti dans l'axe et Lucas Hernandez à gauche. L'inamovible Hugo Lloris et son brassard de capitaine vissé à l'épaule était bien entendu également présent.


La "VAR" et la "Goal Line Technology" en action


Si la France s'est rapidement montrée dangereuse au début du match, ce sont bien les Socceroos qui ont eu l'occasion la plus dangereuse d'une première mi-temps très insipide. Et c'est bien Corentin Tolisso qui, bien malgré-lui, manquera de pousser le ballon dans ses propres files à la suite d'une déviation maladroite que Lloris a bien suivi, écartant le danger d'une magnifique manchette à la 17ème minute. Etouffé par le pressing constant des autraliens qui ont fait preuve d'un volontarisme sans faille, le trident Kanté - Tolisso - Pogba semblait bien démuni lorsqu'il fallait alimenter les offensives françaises.

Il aura fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir la première vraie action des français, lorsque Griezmann, bien lancé en profondeur, se fera reprendre irrégulièrement par Risdon dans la surface de réparation. Andrès Cunha, l'arbitre du match, accordera le pénalty à l'Equipe de France près de deux minutes après l'action ... Sur intervention de la VAR, aussi appelé arbitrage vidéo, technologie utilisée pour la première fois dans cette Coupe du Monde russe. Un pénalty que transformera l'attaquant de l'Atletico de Madrid lui-même, à la 58ème minute (1-0). Pourtant, quatre minutes plus tard, ce sera au tour des australiens de bénéficier d'un pénalty aussi difficilement contestable qu'explicable. En effet, sur un coup-franc des Socceroos, Samuel Umtiti s'est rendu coupable d'une main dans la surface alors qu'il ne semblait avoir aucun danger. Jerdinak, le milieu de terrain australien ne s'est pas posé de question, et a inscrit le premier but de sa nation dans la compétition sur pénalty également à la 62ème minute (1-1).

La délivrance viendra à la 80ème minute. Le milieu de terrain de Manchester United, Paul Pogba, bien aidé par une belle remise d'Olivier Giroud, viendra inscrire son premier but dans la compétition sur une frappe contrée à l'entrée de la surface de réparation qui lobera Mathew Ryan, le portier australien (2-1). Il aura également fallu l'intervention de la Goal Line Technology pour établir si, oui ou non, le ballon avait alors bien franchi la ligne de but. Un moindre mal pour une Equipe de France en manque d'inspiration.


Le Pérou et le Danemark attendent les Bleus


Considérés comme les grands favoris de ce Groupe C, les Bleus tiennent leur rang et prennent la tête des débats dans l'attente de la rencontre entre le Pérou et le Danemark. Il faudra montrer un visage autrement plus séduisant que celui affiché ce samedi pour espérer faire un résultat contre les Péruviens de Paolo Guerrero et des Danois d'Eriksen qui sont très loin d'être des faire valoir. Si Benjamin Pavard, Lucas Hernandez et N'Golo Kanté se sont montrés au niveau, on attend notamment plus du feu follet du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé. Bien que Paul Pogba se soit montré décisif en marquant le but de la victoire, l'ancien joueur de la Juventus a montré à maintes reprises qu'il était capable de bien mieux.

Retrouvez le programme des diffusions de la Coupe du Monde 2018 sur l'antenne de Guyane la 1ère ici.
Publicité