guyane
info locale

Grève au CHK : toujours pas de signature de fin de conflit

santé
Accueil CHK
L'accueil du CHK ©Jean-Gilles Assard
Le Centre Hospitalier de Kourou est toujours paralysé par le mouvement de grève initié depuis 37 jours par le syndicat UTG. En cause, le passage des agents de l’ex CMCK vers la fonction publique hospitalière. Hier les négociations n’ont pas abouti à une signature de fin de conflit.  
 
Dans un premier temps, les négociations ont été tendues avec la directrice de l’ARS, Clara de Bort. Mais celle-ci a profité d’une suspension de séance due à un feu de pneus pour repartir vers Cayenne ce qui a apaisé quelque peu  les débats.
Clara de Bort qui était invitée au journal télévisé a apporté des précisions sur les points qui figurent dans la proposition d'accord :


L'expertise d'un juriste sollicitée

Les agents grévistes qui après lecture de la proposition d’accord ont d’abord accueilli avec satisfaction les efforts de formation et de promotions mise en place en faveur des catégorie C et en particulier des agents administratifs.
Mais en revanche concernant les catégories A et B la question de la reconstitution de carrière afin de fixer les règles de la reprise de l’ancienneté ne leur a pas paru suffisamment explicite pour ces agents.
Le syndicat a donc proposé l’expertise d’un juriste ce matin avant de rencontrer la Direction cet après-midi avec une fois de plus l’espoir de mettre fin à cette grève qui dure depuis le 10 décembre dernier.