Déconfinement : comment s'effectue la continuité pédagogique à Mana

coronavirus mana
Ecole Robinson à Mana
L'école Robinson fermée aux enfants accueillent les parents pour la remise des devoirs une fois par semaine ©Pierre Tréfoux
La continuité scolaire est maintenue aussi dans l’ouest de la Guyane. Alors qu’une reprise des cours est écartée pour cette année dans les établissements du territoire, à Mana les écoles continuent de distribuer les devoirs aux élèves de la commune.
Comme tous les vendredis les salles de classes et la cour de l’école élémentaire Robinson à Mana sont vides. Seulement quelques parents sont venus chercher les devoirs pour leurs enfants.
La directrice par intérim de l'école Robinson à Mana
Marie-Luce Caillaud directrice par intérim de l'école Robinson à Mana ©Pierre Tréfoux
Marie-Luce Caillaud directrice par intérim de l’école Robinson à Mana :

... Il y a beaucoup d'élèves qui résident en dehors du bourg de Mana. Les parents ont beaucoup de mal à se déplacer dans l'école... on les reçoit tous les vendredis matin et on leur donne les devoirs papier...


Pour les familles les plus éloignées, qui ne peuvent pas aller chercher les devoirs, le centre social Makandra à Mana intervient pour apporter aux élèves qui habitent dans les alentours du bourg de Mana leurs devoirs.
Sur la route et même parfois la piste, l’équipe n’a plus de mal à trouver les adresses des élèves.
Jackie Ywan adjoint administratif au centre social Makandra :

... Au tout début, on avait une référente qui connait les enfants et soait où ils se trouvent... cela a facilité le travail... cela fait 2 mois et demi qu'on assure cette mission. On s'est habitué et formé sur le terrain...


Une aide importante pour cette famille bushinengue qui vie sur la RD9. Sans moyen de locomotion et sans électricité, et avec seulement une lanterne pour s’éclairer. La mère n'a pas de voiture pour se déplacer, ce portage à domicile lui est très utile.
Une centaine de devoirs ont pu être distribués ainsi que quelques masques. La commune de Mana compte plus de 1600 élèves répartis dans cinq établissements scolaires. A l’approche des grandes vacances, ce ne sont plus les devoirs qui vont manquer mais bien les animations pour occuper les timounes.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live