guyane
info locale

Déplacement ministériel : Annick Girardin annonce la construction de la route Maripasoula-Papaïchton

outremer maripasoula
L'annonce de la ministre Girardin le 27 11 19
Annick Girardin fait l'annonce de la construction de la future route Maripasoula-Papaïchton ©Guyane la 1ère
La ministre des Outre-mer a annoncé la création d’une route entre Maripasoula et Papaïchton, un aménagement attendu depuis de nombreuses années par les habitants. Annick Girardin a également posé la première première du futur lycée de Maripasoula.
 
Une route de 35 km pour relier Maripasoula à Papaïchton sera créée, là où il n’existe pour l’instant qu’une piste. L’annonce de la ministre des Outre-mer a été immédiatement saluée par le public.
 Annick Girardin, ministre des Outre-Mer :

"Le vrai frein ici, c'était cette route qui aujourd'hui est une piste, eh bien le frein, il est levé puisque  j'ai annoncé que cette route, nous allons effectivement débuter les travaux dès la prochaine saison et elle devra être réalisé en deux ans, c'est un engagement que je prends."

L’ouvrage est pour l’instant estimé à 35 millions d’euros. Un budget qui reste encore à trouver, comme le reconnaît la ministre. La population des deux communes réclame cet aménagement depuis déjà plusieurs années.
Samagnan Djo :

"Cela a été un combat sur quelques années, on ne sait pas si nous avons été entendus mais si le résultat est acté, nous sommes très contents, j'espère que cela ira très vite."

Annick Girardin a également posé la première pierre du futur lycée de Maripasoula, qui accueillera 825 élèves, dans des formations générales et spécifiques avec un internat. Un investissement de 40 millions d’euros, pour un établissement livré dans des délais que le gouvernement juge trop longs.
Annick Girardin, ministre des Outre-Mer :

"Il faut malheureusement du temps pour réaliser ce type de construction,il y a deux ans, on l'a annoncé d'ailleurs c'est le Président de la République qui , ici même a annoncé cette réalisation. Aujourd'hui on pose la première pierre,  dans deux ans on ouvrira les portes, ça fait beaucoup 4 ans pour réaliser ce type d'établissement."

Un dispositif qui a déjà été déclenché pour la reconstruction de Saint-Martin après le passage de l’ouragan Irma.
©Sébastien Laporte



 
Publicité