Séminaire pop culture américaine au campus de Troubiran

culture
Séminaire pop culture américaine au campus Troubiran
©M.Nourry

Une trentaine d’étudiants de l’université et de la classe prépa du Lycée Eboué de Cayenne ont participé vendredi 19 mars à la 2ème édition du séminaire sur la pop culture américaine. Ça s’est passé dans l’Amphi A du Campus de Troubiran.

De la musique pour plonger leur auditoire dans l’univers américain, c’est de cette manière que Sandy et Nahomie commencent leur présentation qui a pour thème : « Le bandana dans la pop culture américaine ».
« On pourrait résumer la culture pop américaine par tout ce qui est consommé en masse par les américains : la musique, les films, les séries. Et finalement, nous sommes influencés par cette culture à travers le monde entier », explique Claire Palmistes, maitre de conférences en civilisation américaine à l’université de Guyane.

Séminaire pop culture américaine au campus de Troubiran
©M. Nourry

Cela fait 2 ans déjà qu’elle co-organise ce séminaire avec sa collègue, professeur d’anglais en prépa au lycée Félix Eboué de Cayenne, Claire Ngwete Freymann : « On leur permet, dit-elle, de choisir eux-mêmes leurs sujets puisque c’est une culture qui par définition n’est pas savante ».

Séminaire pop culture américaine au campus de Troubiran
©M. Nourry

En binôme ou en trinôme, les élèves ont donc présenté, dans la langue de Shakespeare évidemment, le fruit de leurs recherches et ce devant leurs camarades et professeurs. Chaque passage devait faire une dizaine de minutes. « Ce qui est intéressant c’est qu’ils peuvent faire appel à leurs propres connaissances et partir de ce qu’ils aiment et de ce qu’ils connaissent déjà pour découvrir et/ou approfondir un travail de recherches. Cela peut, peut-être, susciter chez eux un engouement pour la recherche et les emmener à poursuivre leur cursus dans le champ des études culturelles », indique Claire Ngwete Freymann.

Séminaire pop culture américaine au campus de Troubiran
©M. Nourry

Cette année, ils étaient une vingtaine d’élèves issus de la licence Langues, Littératures, Civilisations Etrangères et Régionales de l’Université de Guyane et 14 de la classe prépa. Parmi ces derniers, Charline. Elle a travaillé avec son camarade Luc sur un thème bien précis : la danse Nae nae, mise en valeur dans le clip Silento.

C’est un mouvement de danse qui s’est répandu énormément grâce aux réseaux sociaux. Certaines personnalités l’ont même repris aux Etats Unis comme Hilary Clinton ou encore Barack Obama pour leur image politique.

Charline

Son binôme Luc de poursuivre :

C’est un style intéressant à traiter, surtout car c’est en lien avec la communauté noire américaine. Il lui a permis d’ailleurs de s’élever.

Luc

.Les participants sont, non seulement ressortis de ce séminaire plus riches de connaissances, mais aussi de notions de méthodologie de la recherche. Pour Luc, cette manière de travailler est plus instructive car « c’est nous qui le faisons, et pas nos professeurs qui nous y obligent » avoue le jeune étudiant.

Séminaire pop culture américaine au campus de Troubiran
©M . Nourry

L’expérience a également été enrichissante sur le plan de la prise de parole en public. Les meilleures prestations ont été récompensées par un petit cadeau.