guyane
info locale

Social: premiers blocages et course à la pompe

social
Grève carburant
Dès hier matin, la course à la pompe... ©E. Leon
Ce mardi 17 décembre devrait être marqué par une troisième journée interprofessionnelle de grève notamment contre la réforme des retraites. Pour ce nouvel appel à la grève et à la mobilisation, l'ensemble des syndicats appelle à manifester. Ce mouvement national sera relayé en Guyane.
À Saint-Laurent, les habitants se disent inquiets quant aux contours de cette réforme et ne cachent pas leur inquiétude. Hier, avec le blocage des dépôts de la SARA, quasi-automatiquement, les stations de carburant de St-Laurent ont été prises d’assaut.
A la veille d’une mobilisation contre la réforme de la retraite qui s’annonce plus importante que les précédentes, c’est déjà l’inquiétude chez certains automobilistes. Les Saint-Laurentais craignent la pénurie de carburant dû au blocage de la SARA depuis ce lundi matin « je me prépare au pire car j’ai entendu qu’à Cayenne tout était bloqué… Je n’avais presque plus d’essence et en entendant ce blocage de la SARA, je me suis dirigée à la pompe » ont indiqué des automobilistes rencontrés à la station.
 
Files d'attente et patience de rigueur
Sensibles à ce mouvement lancé dès lundi, les professionnels expriment leurs craintes. Parmi eux, des infirmiers, des conducteurs de bus ou des taximen qui cherchent les solutions pour continuer à exercer leur métier « pour l’instant, la préfecture n’a fait aucune réquisition donc aucune possibilité pour nous de bénéficier de passages prioritaires ou réservés donc ce sera la patience pour tous… »
Les annonces et projets du gouvernement semblent inquiéter. Parmi eux, l’allongement du temps de travail ou encore la baisse des pensions sont cités par les Saint-Laurentais interrogés « vu ce qu’ils veulent mettre en place, rien de positif pour nous….Même si les français n’aiment pas les réformes selon les politiques, sur ce coup, je crois qu’il faut que tout le monde soit dans la rue… Que les élus réduisent leurs marges et pensions de retraite pour que nous soyons tous sur le même pied d’égalité… »
 
Essence
Faire le plein au cas où ©E. Leon

Si l’on ne parle pas encore de soulèvement global, il semble assez claire que la pillule de cette réforme ait du mal à passer. Les organisations syndicales appellent à la mobilisation mardi avec un point de rendez-vous devant le lycée Bertène Juminer à Saint-Laurent-du-Maroni, pour une marche qui se dirigera à la Sous-Préfecture de l’ouest.