guyane
info locale

#TDG2019 Un final à couper le souffle en perspective

cyclisme
arrivee
Final à suspens?
A quelques heures de l’épilogue du Tour, bien des interrogations pèsent sur le final de l’épreuve. L’écart entre les trois premiers au général notamment ouvre la porte à toute sorte de scénarii même si l’équipe du leader, Jean-Claude Uwizéyé paraît bien armée pour protéger la tunique jaune.
 
Hier après la journée aux deux tronçons (contre-la-montre et étape en ligne), le team Les Sables Vendée a donc conservé son maillot de leader avec 29 et 58 secondes d’avance sur Larry Lutin de la Guadeloupe et Dilhan Will du VC Guyanais. Mais l’une des grosses infos de la journée de samedi a été la pénalité infligée au désormais ex-3e du général, Patrice Ringuet. Le sociétaire du VCG et ex-porteur du maillot jaune a été sanctionné d’une pénalité d’une minute pour entente entre coureurs d’équipes différentes. Patrice Ringuet du VCG-EMBAL et William Doxaint du VCG-OG BTP, selon la commission arbitrale, se seraient entendus sur route ce qui est contraire au règlement et son article R18. Résultat, Patrice Ringuet dégringole à la 11e place à 1 min 43 sec du leader.
bras
Qui lèvera les bras à l'issue de cette 9e étape? Victoire de prestige et palmarès sont visés. ©@ Myrna Glennie


Le sport n’est pas une science exacte : un final comme en 2018 ?

Quelle physionomie pour l’étape du jour ? L’an dernier, Kévin Lebreton des Sables d'Olonne avait remporté la 29ème édition du Tour de Guyane lors de la dernière étape. Peut-on s’attendre à pareil final ? Oui assurément tellement la loi du sport n’est pas une science exacte. Jusqu’au franchissement de la ligne face à l’hôtel de la collectivité territoriale, tout reste possible.
Peut-on s’attendre à des alliances de circonstance ? L’équipe des Sables Vendée aura-t-elle le potentiel pour protéger jusqu’au bout la tunique d’or de Uwizéyé ? Le directeur sportif de la Guadeloupe, Fabrice Gene a pour sa part déclaré que ses hommes se battraient jusqu’au bout. Et puis il y a le V.C Guyanais qui change de leader et garde pour l’heure sa 3e place au général puisque Dilhan Will pour son premier Tour est pointé à 58 secondes du rwandais Uwizéyé.
 
Uwizeye1
Jean-Claude Uwizéyé paraît serein et déterminé ©@ Claude Innocent


Le jaune mais aussi les classements annexes…

Le décor est planté, les intérêts sont divers et   même si le maillot jaune a gagné la sympathie du public, ce dernier espère une victoire d’un enfant du pays. A défaut, une victoire guyanaise sur cette étape qualifiée de prestige dans le milieu comblera-t-il le public ? Dans les staffs des différents protagonistes, il est clair qu’il faut abattre toutes les cartes pour éviter tout regret et c’est sans doute cela qui fait le charme d’une épreuve comme celle-là. On peut sans doute prévoir une tactique de marquage entre ténors pour le général mais il faudra aussi suivre la lutte pour les classements annexes…ce qui peut impacter l’évolution du peloton entre Kourou et Cayenne. 142 km sont au menu de cette après-midi qui s’annonce passionnante et qui sait ce que réserve la petite reine…